Advertisement

A$AP Rocky : une fan menace de faire sauter l'ambassade de Suède

Une affaire qui fait couler beaucoup d'encre.

par Judith

Il y a quelques jours, alors qu'il effectuait une tournée de prestations à travers les festivals européens, A$AP Rocky s'est fait arrêter en Suède pour des faits de violence : il est soupçonné d'avoir agressé des fans. Son procès s'est ouvert aujourd'hui et ses supporters ainsi que de nombreux artistes tels que Kanye West se mobilisent pour libérer la star. Une admiratrice est même allée (un peu trop) loin pour obtenir gain de cause. 

A lire aussi :

A$AP Rocky arrêté après une bagarre en Suède

Rebecca est prête à tout ! 

C'est peu dire que l'auteur de Long Live A$ap compte à son actif un panel de groupies impressionnant. Le beau gosse avait d'ailleurs quitté la scène du Zénith de Paris en tenant à bout de bras une belle quantité de soutiens-gorge jetés par des Parisiennes enflammées. Il n'est donc guère étonnant que le rappeur américain reçoive un soutien indéfectible de la part de sa communauté, une force qui peut excéder les limites du raisonnable. Les limites ont été franchies par une jeune Américaine, Rebecca Kanter, arrêtée mardi dernier pour avoir menacé de faire sauter l'ambassade de Suède aux Etats-Unis. La jeune femme de 24 ans a été délogée directement par les services secrets après avoir entamé un sitting en proférant des insultes à l'encontre du gouvernement suédois. Un incident qui fait suite à des dégradations sur ce même bâtiment. Libérée sous caution, elle devra néanmoins comparaître devant le tribunal dès demain suite à cette petite crise de folie passagère. 

A$AP plaide non-coupable 

Convoqué de bon matin au tribunal de Stockholm, le New-Yorkais s'est présenté à la barre le visage fermé, vêtu d'un t-shirt oversize et d'un jogging décontracté. Épaulé par son avocat, ce dernier a choisi comme stratégie de défense de plaider non-coupable face à une justice suédoise particulièrement ferme à son encontre. Si la légitime défense n'est pas reconnue par les juges, il pourrait écoper d'une peine allant jusqu'à deux ans d'emprisonnement. Cette affaire a, depuis le 3 juillet, largement dépassé la personne de Rakim Mayers : Un conflit opposant Donald Trump au Premier Ministre suédois s'est déclenché sur les réseaux sociaux au sujet des conditions de détention de l'Américain.  

Donne ton avis

Auteur

Judith : (702 articles publiés)

Aucun commentaire sur la news
Pseudo
Mail

X FERMER
Advertisement