6ix9ine demande une seconde chance au juge

Le rappeur se fait remarquer.

par Ben

Moins d’une semaine avant la tenue de son procès, Tekashi se rappelle au bon souvenir de tous. Le rappeur, ex-superstar du genre laissé au statut de paria depuis ses aveux à la justice, vient d’adresser une missive au juge en charge de son cas. Et le contenu est pour le moins déconcertant.

6ix9ine, contrôlé par les gangs ?

Intercepté par XXL, ce courrier de 6ix9ine directement adressé au juge Paul A. Engelmayer ne manque pas de faire rire les réseaux sociaux. Ayant plaidé coupable de racket et d’acquisition d’armes à feu, le rappeur admet dans cet échange le bien-fondé de son arrestation : «J’ai eu comme un sentiment de soulagement lorsque j’ai été arrêté par le Gouvernement, parce que je me sentais coincé, comme si le gang avait le contrôle de ma vie, et je n’aurais jamais pu m’échapper de leur emprise. J’avais besoin de faire quelque chose avant qu’il ne soit trop tard»

Le rappeur a eu le temps de réfléchir

Evidemment, ça ne s’arrête pas là. Avouant au détour d’une phrase que l’un de ses ex-associés a eu des relations sexuelles avec la mère de son enfant, qu’il a été volé par ses compères de plusieurs milliers de dollars, il endosse la responsabilité de ces problèmes : «Je réalise que je me suis mis dans cette position par les choix que j’ai fait. Je sais que je ne suis pas une victime parce que mes actions ont entraîné cette situation. J’ai eu le temps de réfléchir, et depuis mon arrestation, je me suis posé la question : «As-tu des remords parce que c’est arrivé ou parce que tu t’es fait prendre ?»». Cette lettre arrive peu de temps après que les procureurs en charge de son dossier aient laissé entendre qu’ils allaient faire preuve de clémence face au cas 6ix9ine

Donne ton avis

Auteur

Ben : (4008 articles publiés)

Aucun commentaire sur la news
Pseudo
Mail