50 Cent invite les rappeurs à ne pas écrire sur leurs gangs

Fifty apelle à la prudence.

par Ben

Revenant sur l’un de ses morceaux phares, 50 Cent invite ses compères rappeurs à ne pas faire état de leurs affaires illégales dans leurs morceaux, sous peine de voir ces confidences utilisées contre eux. 

A lire aussi :

6ix9ine libéré au mois d'août !

50 Cent met en garde

Faisant écho au cas de Drakeo The Ruler, un rappeur risquant la perpétuité et dont les lyrics auront été utilisées contre lui au moment de son procès, 50 Cent avertit les artistes qui souhaitent déballer leurs méfaits dans leurs chansons. Pour illustrer son propos, l'artiste/homme d'affaires/producteur a même osé citer les paroles de son titre Heat, publié au début des années 2000 sur l’album Get Rich or Die Tryin’« Je vous l’avais dit en 2003. Je fais ce que j’ai à faire, je me fiche d’être attrapé, le procureur peut jouer cette p***** de chanson au tribunal, je te tuerais. (Ce n’est pas nouveau) si vous dites des trucs de fou sur ces titres, ils vont s’en servir contre vous. Si vous êtes membre d’un gang dans un morceau, alors vous êtes membre d’un gang quand l’inculpation arrive, LOL.»

#liberated

Une photo publiée par Kim Kardashian West (@kimkardashian) le

Le cas 6ix9ine en exemple

D’ailleurs, 6ix9ine pourrait très certainement parler de cette erreur des heures durant, lui qui au moment de son procès aura été question sur les paroles du titres GUMMO. Un morceau dans lequel il évoque entre autre le fait de traîner avec un membre des Nine Trey Gangster Bloods, un gang contre lequel le rappeur finira par témoigner, envoyant dans la foulée quelques-uns de ses « cadres » derrière les barreaux. Un agissement mettant de fait sa sécurité en jeu, et l’obligeant à repenser sa vie d’après, une fois qu’il sera sorti de prison. En marge de Tekashi, Tay-K mais aussi YNW Melly auront tous deux été rattrapés par la justice après avoir confessés leurs méfaits dans leurs chansons. Dans le titre The Race, le premier évoque explicitement son implication dans un braquage en 2016, ayant fait une victime.

Donne ton avis

Auteur

Ben : (4809 articles publiés)

Aucun commentaire sur la news
Pseudo
Mail

X FERMER