50 Cent et Snoop Dogg se payent Donald Trump

Les deux rappeurs chargent le président.

par Ben

La situation est lunaire outre-Atlantique : il y a quelques heures de cela, Donald Trump évoquait lors d’un point presse l’éventualité de traiter l’épidémie de COVID-19 au désinfectant. Une sortie critiquée de toutes parts, et même par quelques rappeurs.

A lire aussi :

Kanye West votera Donald Trump en 2020

Trump dérape complètement

Selon les derniers relevés, ce sont désormais plus de 53 000 américains qui ont perdu la vie après avoir contracté le coronavirus. Un bilan qui commence à peser sur les épaules de l’actuel locataire de la Maison Blanche, ne manquant pas une occasion pour faire parler de lui. Dernièrement, Donald Trump a émis l’idée de traiter la pandémie en usant de désinfectants : « Je vois que le désinfectant l’assomme (le coronavirus) en une minute. Une minute. Et est-ce qu’il y a un moyen de faire quelque chose comme ça avec une injection à l’intérieur ou presque comme un nettoyage ? » 

Suite au tollé provoqué par cette improvisation, Trump a semble-t-il décidé de stopper les conférences de presse : « A quoi sert de tenir des conférences de presse à la Maison Blanche quand les médias orientés ne font que poser des questions hostiles et refusent par la suite de rapporter la vérité ou les faits de manière exacte ? » 

Mais voilà, le mal et fait, et il y a fort à parier pour que cette sortie le suive un long moment. Déjà, Snoop Dogg et 50 Cent ont tenu à réagir et à tancer le Président américain

#liberated

Une photo publiée par Kim Kardashian West (@kimkardashian) le

Snoop Dogg se lâche

Comptant un lourd passif avec le milliardaire, le Snoop D.O. Double G n’y est pas allé avec le dos de la cuillère : «Ok tu y vas en premier, après au tour de tes supporters, et je serais là à attendre pour voir comment vous vous sentez, avant d’aller sous mon évier pour aller chercher de la javel.» De son côté, 50 Cent s’est voulu un peu plus nuancé : « Ce mec est un p***** de cauchemar. Mais je crois que je l’aime bien. Je n’y crois pas qu’il ait pu dire ça à voix haute. LOL. […] Ce mec est taré. » 

Il faut dire que Fifty a un historique avec le président, il avait par exemple refusé d’apparaître à son investiture, malgré le chèque de 500 000 dollars qui lui fut promis : « Je ne crois pas que tout argent soit bon à prendre. »

#liberated

Une photo publiée par Kim Kardashian West (@kimkardashian) le

 

Donne ton avis

Auteur

Ben : (3676 articles publiés)

Aucun commentaire sur la news
Pseudo
Mail