50 Cent contraint de mettre la clé sous la porte ?

Curtis James Jackson, plus connu sous le pseudonyme 50 Cent possède bon nombre de sociétés. L'une d'entre elles semble avoir quelques difficultés à joindre les deux bouts...

par Guillaume Concarne

Depuis l'année 2012, 50 Cent possède une société faisant la promotion de combats de boxe appelée SMS Productions. A l'époque il avait même signé 4 boxeurs prometteurs : Yuriorkis Gamboa, Andre Dirrell, Billy Dib et Celestino Caballero. Il a créé cette entreprise promouvant les combats juste après s'être associé à Floyd Mayweather en formant The Money Team !

 

Entre 100 000 et 500 000$ de dettes !

 

D'après des documents fournis à TMZ Sport, il semblerait que la société de 50 ne puisse pas faire face à ses dettes. On parle d'une somme allant de 100 000 à 500 000 dollars ce qui aurait poussé 50 Cent a déposer le bilan suivant le chapitre 11 de la lois sur les faillites aux Etats-Unis. Quand une entreprise n'est pas en mesure de payer ses dettes ou ses créanciers, elle peut déposer le bilan au tribunal de commerce fédéral. Dans le cadre du chapitre 11 le débiteur garde le contrôle de son affaire, sous la surveillance et la juridiction du tribunal. 50 Cent garde donc sa société, mais est étroitement surveillé quant à la situation financière difficile qu'elle traverse.

 

La réorganisation de la dernière chance ?

Dans un communiqué fourni au site Billboard, 50 Cent explique sa démarche qui selon lui peut relancer l'activité de SMS Productions. "Sous la direction de M. Jackson, la société SMS Productions attend avec impatience de se réorganiser comme une nouvelle entité d'entreprises, et devenir une des entreprises principales dans la promotion dans le monde de la boxe professionnelle." Reste à voir si 50 Cent saura rebondir face à ce désagrément, pour conserver sa 4ème place du classement des rappeurs les plus riches de l'année !

Clip Money de 50 Cent

Artiste : 50 Cent
Vues : 112 417 fois, ajouté Le 08/11/2012Exporter le player vidéo

 

 

 

Donne ton avis

Auteur (@Guillaume240 )

Guillaume Concarne : C’est l’histoire d’une société qui tombe et qui au fur et à mesure de sa chute se répète sans cesse pour se rassurer : jusqu’ici tout va bien, jusqu’ici tout va bien, jusqu’ici tout va bien... L'important ce n’est pas la chute, c’est la terre d'accueil. (1710 articles publiés) GuillaumeConcarne est sur twitter, vous pouvez le contacter sur @Guillaume240.

2 commentaires sur la news
Pseudo
Mail

Tous les Commentaires

I like you 50cent.

Rustique le 23/06/2015 à 06h12 - Réagir au message - Signaler - 0Soutenir +1

Genre avec le pognon qu'il a il peut pas redresser sa boite ? me dit pas qu'il est à poil tout de même

Tpd le 27/05/2015 à 23h27 - Réagir au message - Signaler - 0Soutenir +1