19 301 Vues
  • Currently 3.33/5
3.3/5

40 anecdotes folles sur Eminem, le « white boy » préféré du rap US

Posté le 02 Octobre 2019 à 12h31, par Aurelien
40 anecdotes folles sur Eminem, le « white boy » préféré du rap US

1. Digne représentant de la ville de Détroit, Marshall Bruce Mathers III n’est cependant pas né dans le Michigan, mais dans la ville de Saint Jospeh dans l’état du Missouri.

2. Décédé cette année à l’âge de 67 ans, son père Marshall Bruce Mathers Jr. l’a abandonné lui et sa mère un an après sa naissance pour aller vivre en Californie.

En 2001, il lui a écrit une lettre ouverte pour donner sa version des faits. Selon lui, son ex-femme aurait quitté le domicile familial sans crier gare, puis aurait ensuite tout fait pour le garder à distance. Père de deux enfants (qui sont donc les demi-frères du rappeur), il urge son fils  de reprendre contact avec lui, non sans préciser qu’il ne compte absolument pas lui demander d’argent.

Eminem n’a cependant jamais répondu à cette lettre. En 2010, il a justifié ce choix dans l’émission 60 Minutes en arguant « qu’à sa place il aurait tout fait pour retrouver ses enfants, peu importe les difficultés ».

3. Eminem a un demi-frère né de sa mère, Nathan Kane Samara. Âgé de quatre ans de moins que lui, lorsqu’il était mineur, il a été son tuteur légal.

4. Eminem a triplé sa troisième avant de quitter l’école.

5. Cancre à l’école, Eminem n’en a pas moins très tôt passé des heures à lire le dictionnaire afin d’enrichir son vocabulaire.

« Je voulais être capable d’avoir tous ses mots à ma disposition, d’être en mesure de les utiliser le cas échéant. »

6. Paradoxalement, le seul livre qu’il est jamais lu est I Make My Own Rules, la biographie de son héros d’enfance LL Cool J.

7. Victime régulière de harcèlement scolaire l’année de ses neuf ans, il s’est retrouvé dans le coma pendant une semaine après s’être fait tabasser par d’autres élèves qui l’ont laissé inconscient dans les toilettes.

Sa mère tentera en vain de poursuivre l’établissement pour négligence.

8. Eminem tiendra toutefois sa vengeance 18 ans plus tard en dédiant un couplet entier du morceau Brain Dammage à son agresseur, un certain DeAngelo Bailey.

Comble de l’ironie, ce dernier porte plainte en 2001 au motif que ce clash porte atteinte à sa carrière naissante de rappeur. Il sera débouté par la juge en charge de l’affaire, et comble de l'ironie (bis) rédigera le verdict sous forme d’un freestyle.

9. C’est son oncle Ronnie qui l’a initié au rap, tout d’abord en lui faisant écouter la bande originale de Breakin’ et surtout Reckless d’Ice-T. Plus tard, les deux écriront même des rimes ensemble.

Quand il s'est suicidé en 1999, Em’ a tellement été sous le choc qu’il n’a pas pu assister à ses funérailles.

Il s'est fait tatouer son nom sur l’épaule gauche en son honneur et le référence à de multiples reprises dans ses textes (Stan, Cleaning Out My Closet, Shit Can Happen…).

10. À 20 ans, Eminem s’est fait arrêter par la police pour un drive by shooting commis avec un paintball. Convoqué au tribunal, il a toutefois vu l’affaire être classée, la victime ne s’étant pas rendue à la convocation.

11. Lorsqu’il a commencé à rapper, le jeune Marshall Mathers avait choisi ses initiales comme pseudo, M&M. Il les phonétisera ensuite en « Eminem ».

12. L’idée d’avoir ensuite un alter ego est née alors qu’avec les cinq autres membres de D12 ils n’arrivaient pas à trouver six autres rappeurs pour compléter le groupe. Plutôt que de changer de noms, ils ont préféré chacun se dédoubler sur disque.

Et c’est ainsi qu’un jour où il était en train de poser une pêche aux toilettes, frappé par l’inspiration, il est devenu Slim Shady.

13. Si l’on en croit son autobiographie The Way I Am, tout premier album Infinite sorti en 1996 se serait vendu à l’époque à « 70 exemplaires ».

14. Lorsque Dr. Dre l’a entendu rapper pour la toute première fois, il ne savait pas qu’il était blanc. Quand il a appris la chose, loin d’être décontenancé par la nouvelle, il se serait exclamé : « Il peut être violet je n’en rien à foutre, si un type sait kicker je taffe avec lui ».

15. Nombreux sont ceux qui à la fin des années 90 ont pointé du doigt les similarités de style entre Cage et Eminen, que ce soit dans les thématiques développées (le suicide, la folie, les drogues…) ou le flow, et ce d’autant plus si l’on considère le changement de style du blondinet entre Infinite et The Slim Shady LP.

16. Le jour où Eminem et Kimberly Ann Scott se sont rencontrés, il était debout torse nu sur la table du salon chez sa mère en train de rapper I’m Bad de LL Cool J.

Âgés respectivement à l’époque de 15 ans et 13 ans, les deux ados vont ensuite vivre sous le même toit, avant d’entamer dans les mois qui suivent une relation ponctuée de hauts et de bas qui va durer 16 ans.

17. Marié une première fois en 1999 puis divorcé en 2001, le couple terrible va de nouveau se passer la bague au doigt en 2006, quand bien même Em’ avait déclaré quelques années plus tôt « préférer avoir un bébé qui lui sort par le pénis plutôt que de se remarier ».

À sa décharge, l’expérience a duré cette fois moins de cent jours.

18. Eminem est père de deux filles adoptives. Outre Hailie (24 ans) qu’il a eu avec Kim, il a adopté Alaina Marie Mathers (27 ans) que Kim a eu trois ans auparavant avec un autre homme, puis Whitney Scott Mathers (17 ans), la fille de la sœur jumelle de Kim décédée en 2016.

19. En 2001, sa mère Debbie Mathers l’a poursuivie en justice pour diffamation au motif notamment qu’il la faisait passer pour une droguée cf. la ligne « My mom smokes more dope than I do » dans le morceau My Name Is.

Si l’histoire ne dit pas si elle reprochait à son fils de mentir sur le fait qu'elle fumait ou si les quantités invoquées étaient supérieures à sa consommation, toujours est-il qu’au final sur les 10 millions de dollars réclamés, les tribunaux ne lui en ont accordé que 25 000$, tout ça pour n'empocher que 1 600$ une fois ses frais d’avocats déduits.

Rancunier, Em’ lui lancera l’année suivante dans Without Me un tonitruant « Fuck you, Debbie! ».

20. La toute première fois qu’Eminem a entendu 50 Cent rapper c’est lorsque son chauffeur a joué sa mixtape 50 Cent Is The Future dans sa voiture.

21. Ses baskets préférées sont les Air Jordan IV et les Air Max LTD.

22. Eminem a fait l’objet d’une enquête interne des services secrets américains en 2003 après avoir menacé le président George W. Bush.

Farouche opposant à sa politique, dans We As Americans il s'était exclamé « I don’t rap for dead presidents / I’d rather see the president dead » Je ne rappe pas pour les présidents morts (l'argot pour billets de banque Ndlr)/ Je rappe pour voir le président mort »).

L’enquête n’a toutefois débouché sur aucune accusation officielle.

23. Eminem a été accusé de racisme au début des années 2000 lorsqu’ont refait surface deux morceaux à lui enregistrés en 1993 où il s’en prenait au supposé matérialisme des femmes noires et où, comble de l’infamie, il utilisait le N-word.

Il s’était alors justifié en expliquant qu’à cette période il sortait tout juste d’une relation compliquée avec une fille de couleur et qu’il avait très mal vécu la rupture – plus de détails ici.

24. Eminem a ouvertement menacé Moby de lui casser la gueule au beau milieu de la cérémonie des Grammy Awards de 2002.

Furieux qu’il l’ait traité un an plus tôt « de misogyne, d’homophobe, de raciste et d’antisémite », lorsqu’il s’est venu récupérer un prix sur scène défoncé, le rappeur a balancé à la foule qu’il allait ce soir « taper un mec avec des lunettes ».

25. Interrogé sur le mariage homosexuel à l’occasion de sa légalisation en 2010 dans l’état du Michigan, Eminem s’est montré des plus politiquement correct des plus magnanimes : « Si deux personnes s’aiment, c’est quoi le problème ? Je crois que tout le monde a le droit de se sentir aussi misérable sur ce coup. »

26. Dans le film The Interview sorti en 2014 dans lequel il joue son propre rôle/une version de lui-même, Eminem avoue le plus tranquillement du monde être homosexuel.

27. Très ami avec Elton John, lorsque le chanteur s’est marié, il lui a offert à lui et à son compagnon un godemiché serti de diamants.

28. Lors de la cérémonie des MTV Movie Awards de 2014, Sacha Baron Cohen alors en pleine promotion de son film Brüno dans lequel il joue un journaliste de mode joyeusement gay a survolé la foule accroché à un câble. Déguisé en ange et vêtu d’un string, il a atterri la tête la première dans l’entrejambe du rappeur. Fou de colère, Eminem a alors immédiatement quitté les lieux.

Il s’agissait en réalité d’un coup de publicité préparé à l’avance. Après coup, Shady a d’ailleurs admis qu’une fois rentré dans sa chambre d’hôtel, il n’a « pas pu s’arrêter de rire pendant trois heures ».

29. Eminem a fait rentrer le mot « stan » dans le dictionnaire – titre phare de sa discographie, Stan raconte l’histoire d’un jeune homme complétement obsédé par son idole.

Utilisé en tant que nom, il signifie « fan extrêmement ou excessivement enthousiaste et dévoué ». Utilisé en tant que verbe il signifie « manifester son fanatisme à un degré extrême ou excessif : être un fan extrêmement dévoué et enthousiaste de quelqu’un ou de quelque chose ».

30. Premier rappeur a remporté l’Oscar de la meilleure bande originale en 2003 pour 8 Mile, Eminem n’a toutefois pas daigné assister à la cérémonie.

D’une part, il était absolument convaincu qu’il ne remporterait pas la statuette, et de l’autre quand avait été évoqué avec lui quelque temps auparavant la possibilité de venir interpréter Lose Yourself sur scène, il avait catégoriquement refusé de jouer la version radio.

En 75 éditions, ce fut ainsi la toute première fois que la chanson gagnante ne fut pas jouée live.

31. Loué pour sa performance d’acteur dans 8 Mile, Eminem est-il passé à deux doigts d’une carrière digne de ce nom au cinéma ? Par la suite, il s’en est en effet fallu de peu pour qu’il se retrouve en haut de l’affiche de films de premier ordre comme La Rage au ventre, Asylum ou encore Training Day.

Tant pis pour lui. Tant mieux pour Jake Gyllenhaal, Matt Damon, Ethan Hawke

32. En avril 2006, son meilleur ami Proof est décédé à la suite d’une partie de billard qui a mal tourné dans un bar de Detroit.

Tandis que le D12 aurait dégainé son arme le premier pour tirer une balle dans la tête de son adversaire (ce dernier décédera une semaine plus tard), son cousin qui assistait à la scène a répliqué en faisant feu à trois reprises.

33. Eminem est passé à « deux heures de mourir » après avoir fait une overdose à la méthadone (un substitut à l’héroïne) en décembre 2007.

« Arrivé aux urgences, mes organes ne fonctionnaient plus. Mes reins, mon foie… Tout était hors d’état. Personne ne pensait que j’allais m’en sortir sur ce coup. »

34. En avril 2018, Em’ a fêté ses dix ans de sobriété. Fier de lui, il a partagé sur ses réseaux sociaux la photo du badge délivré pour l’occasion par les Alcooliques Anonymes.

35. Parmi ses collaborateurs les plus proches, on retrouve Paul Rosenberg. Non content d’être son agent depuis le départ, d’avoir été nommé tête pensante de Shady Records ou d’avoir œuvré comme producteur exécutif sur 8 Mile, il s’est vu confié un interlude par album de The Slim Shady LP jusqu’à Relapse.

36. Si à l’heure de la musique digitale les artistes ne se font plus escroquer par les maisons de disques des frais aussi délirants que les frais de casse (une tradition héritée de l’époque du vinyle) ou les frais de packaging (le boitier, le livret…), c’est en grande partie grâce au procès qu’Eminem et sa société de publishing FBT Productions ont intenté à Universal Music en 2009 pour royautés impayées.

37. Très critique envers les autres, Eminem ne se montre pas toujours des plus tendres avec sa propre musique. Ainsi, il considère Encore comme « un mauvais album », Relapse comme « trash » et Revival comme « trop apprivoisé ».

38. Si Encore se situe si bas dans l’estime d’Eminem, c’est d’une part qu’au moment des faits il était complétement rongé par ses addictions, mais aussi parce quelques jours à peine avant la sortie quatre morceaux ont fuité, ce qui l’a poussé à en réécrire de nouveaux en « 25, 30 minutes » histoire de boucher les trous.

39. Passablement vexé par les critiques adressées à son album Kamikaze sorti en 2018, Eminem avait contre-attaqué en achetant une pleine page de pub dans le journal Hollywood Reporter qui compilait les reproches les plus vifs qui lui ont été faits et qui se concluait par « Numéro 1 dans 103 pays et 434 000 copies vendues en première semaine. Merci pour le soutien bande de trous du c*l ».

40. Quatre de ses albums font partie des douze albums de rap les plus vendus de l’histoire en première semaine.The Marshall Mathers LP (1 760 000 exemplaires écoulés) et The Eminem Show (1 320 000 exemplaires écoulés) occupent respectivement la première et deuxième place !

Donne ton avis

Auteur (@AurelienBurlet )

Aurelien : « Certains veulent un boule, d'autres des sapes, beaucoup veulent faire fortune, je voulais juste être cool » (1684 articles publiés) Aurelien est sur twitter, vous pouvez le contacter sur @AurelienBurlet.

2 commentaires sur la news

Pseudo
Mail

Tous les Commentaires

Une autre correction : il a acheté une page de journal après la sortie de kamikaze pour répondre aux journalistes qui avaient dit qu il était fini suite a la sortie de l album Revival.

Robo le 03/10/2019 à 19h43 - Réagir au message - Signaler - 0Soutenir +1

Il y a des erreurs notamment sur ses filles. Alaina est la fille de la jumelle de Kim et Whitney est la fille de Kim née d'une relation qu'elle a eu alors qu'elle était séparée d'Eminem !

Gaëlle le 02/10/2019 à 18h07 - Réagir au message - Signaler - 0Soutenir +1

Reçois le top de l'actu

Reçois dans ta boite mail le top des actu du rap, foot et cinéma.

Le meilleur de l'actu

Pour Halloween, le costume de balance 6ix9ine cartonne
6ix9ine aurait signé un contrat de 10 millions de dollars !
Instagram ne vous permettra plus d'espionner les autres utilisateurs
Toutes les actualités
Me connecter avec mon pseudo / email
Me connecter avec les réseaux sociaux Log avec Facebook
Pas encore inscrit sur Booskap ? M'inscrire
Mon avis sur cette nouvelle version de Booskap.