20 trucs sur Megan Thee Stallion, la plus « ratchet » des rappeuses

Megan Jovon Ruth Pete est tout sauf une petite chose fragile...

par Aurelien B

1. Sa mère Holly Thomas était une rappeuse. Surnommée Holly-Wood, elle était active sur la fin des années 90 et le début des années 2000.

« Ma mère est la première rappeuse que j’ai connue, elle était beaucoup plus gangster que moi. Pour moi c’était un truc normal, genre tout le monde faisait ça. »

2. Emprisonné jusqu’aux 8 ans de la rappeuse, son père est à sa libération devenu « son meilleur ami ».

Cette belle relation a malheureusement pris fin sept ans plus tard lorsqu’il est décédé alors qu’elle n’avait que 15 ans.

3. Victime de brimades à l’école primaire, Megan s’est vu conseillée par sa mère de dire à ses harceleurs « d’aller se faire fo*tre »... ce qu’elle s’est empressée de faire.

Aujourd’hui encore elle reconnaît volontiers que cet acte de bravoure lui a procuré une immense confiance en elle.

Ou pour la citer : « Dans la vie, personne ne peut te traiter autrement que comme une reine. »

4. Sans grande surprise, c’est après avoir écouté sa mère poser que la jeune Megan s’est à 14 ans mise à écrire ses premiers textes.

« Je la voyais faire son truc en studio sur des instrumentales et moi de mon côté je m’imaginais dans ma tête des rimes. »

Reste que Megan attendra ensuite quatre longues années pour partager avec elle ses compositions, et ce notamment parce qu’elle craignait qu’elle ne prenne très mal la crudité de ses paroles.

5. Une fois mise au courant, sa génitrice n’a en effet pas spécialement bien pris la chose... mais pour une autre raison.

« Quand je lui ai dit que je savais rapper, elle m’a répondu ‘Non, tu ne sais pas’. »

6. Megan n’a cependant pas toujours rêvé de faire rappeuse dans la vie, il fut un temps où elle envisageait le plus sérieusement du monde de devenir chirurgienne esthétique.

« Je regardais la série de télé réalité Dr. 90210 et je voyais toutes ces femmes qui se faisaient refaire la poitrine ou le nez et qui après l’opération se sentaient heureuses de l’avoir fait. »

Sa peur du sang a toutefois empêché la jeune femme de poursuivre dans cette voie.

7. Son blaze lui vient de ses années lycée. Très grande pour son âge, celle qui aujourd’hui mesure 1 mètre 78 était surnommée « l’étalon » par ses petits camarades, un argot courant dans le sud pour désigner les filles de son gabarit.

8. Son alter ego Tina Snow est inspiré lui de l’alter ego de Pimp C, Tony Snow. Figure mythique de Houston, notamment pour par sa participation au duo UGK, il est décédé en 2007 après une overdose de lean.

9. Son rappeur préféré n’est toutefois pas originaire de la scène sudiste mais de New York : il s’agit de Notorious BIG.

Cette préférence n’est pas anodine pour qui connaît son amour des freestyles et le fait qu’elle a pu très souvent être entendue poser sur des beats du Bad Boy.

10. Megan est également une grande fan de 2Pac dont elle a samplé NIGGGA Pour son morceau B.I.T.C.H.

« J’adore 2Pac, son énergie est incroyable. Le mec est sexy, mais il est aussi gangster. Ça me parle car ça me ressemble. J’aime la façon dont il parle, sa cadence, son flow. On voit qu’il est très dominant. »

11. En 2015, elle a passé deux jours en prison après s’être battue avec son mec lors d’un concert. Elle avait en effet découvert que ce dernier l’avait non seulement trompée, mais qu’il avait en plus eu un enfant dans son dos avec sa maîtresse.

12. Mécontente du contrat signé avec 1501 Certified Entertainment au tout début de sa carrière, Megan Thee Stallion a tenté de le renégocier au motif que lorsqu’elle s’est engagée « elle ne savait pas exactement ce qu’il y a avait dedans ».

Après une fin de non-recevoir, elle s’est alors engagée auprès de Roc Nation tandis que 1501 Certified Entertainment a tenté de bloquer toute nouvelle sortie de sa part. Heureusement pour elle le juge s’y est opposé.

Interrogé à ce sujet, Carl Crawford, le patron de 1501, a donné sa version de l’histoire : « Nous lui avons offert un deal où nous partagions tout à hauteur de 40% pour elle et 60% pour nous. Elle était en sus propriétaire d’une partie de ses masters. Vous pensez vraiment que Jay Z lui aurait filé ce genre de deal à ses débuts ? Et quand elle a commencé à toucher 100 000 dollars par show, elle a refusé de nous payer notre part. De là vient notre problème. »

13. En dépit d’un planning de plus en plus surchargé, Megan n’a pas pour autant abandonné les études, elle qui s’est inscrite en 2015 à l’université de Texas Southern pour y suivre un cursus en administration sanitaire et sociale.

En 2019 elle a toutefois décidé de suivre ses cours en ligne pour valider ses dernières matières.

14. Son featuring avec Nicki Minaj sur le hit Hot Girl Summer s’est concrétisé lorsque les deux stars sont entrées en contact via Instagram Live. Motivée comme jamais, Barbie lui a fait suivre son couplet quelques heures plus tard – un geste qui lui a fait chaud au cœur : « Nicky m’a donné le sentiment que ma carrière prenait la bonne direction ».

15. Sa mère est malheureusement décédée avant que sa carrière ne décolle. Atteinte d’une tumeur au cerveau, elle est partie en 2019, peu avant la sortie de la mixtape Fever.

Megan lui a alors rendu hommage sur les réseaux sociaux en tweetant : « Nous étions TOUS LES JOURS ensemble, Holly était à la fois mon soutien le plus fervent et ma critique la plus féroce. Elle m’en a assez pris pour deux vies entières. Tous ceux qui ont eu la chance de la rencontrer ont pu apprendre quelque chose d’elle. »

16. Afin de pouvoir clipper en toute tranquillité le tubesque W.A.P., Cardi B a dépensé 100 000 dollars de tests pour s’assurer qu’aucun membre de l’équipe n'était atteint du coronavirus.

17. Son bouledogue français Foe Thee Frenchie est suivi sur Instagram par plus de 400 000 abonnés !

18. Plus tôt cette année, Megan Thee Stallion s’est fait tirer dessus par Tory Lanez à la sortie d’une soirée donnée par Kylie Jenner. Touchée aux pieds, quand la police est arrivée sur place, elle a prétendu avoir marché sur des verres cassés plutôt que de dénoncer le chanteur.

19. Pointée du doigt pour objectiver les femmes de par son image et son comportement, Megan Thee Stallion se défend en arguant que pour elle « les hommes sont des objets ».

« Je ne me préoccupe pas de ce que pensent les hommes, si je veux être sexy c’est parce que je l’ai décidé. Vos opinions c’est juste une petite garniture. Même pas la cerise. Juste la garniture sur le gâteau. »

20. Si Megan Thee Stallion devait se décrire en quelques mots, voici les épithètes qu’elle choisirait : « classe, un peu sauvage, un peu bourge, insolente, lunatique et ratchet ».

A lire aussi :

Ces rappeurs qui se sont fait tirer dessus (et qui ont survécu)

Retrouvez tous les épisodes de la série « 20 trucs que vous ne savez pas sur votre rappeur préféré » en cliquant ici.

Donne ton avis

Auteur (@AurelienBurlet )

Aurelien B : « Certains veulent un boule, d'autres des sapes, beaucoup veulent faire fortune, je voulais juste être cool » (1834 articles publiés) Aurelien est sur twitter, vous pouvez le contacter sur @AurelienBurlet.

2 commentaires sur la news
Pseudo
Mail

Tous les Commentaires

393510832712

Italy le 03/10/2020 à 01h16 - Réagir au message - Signaler - 0Soutenir +1

393510832712

Italy le 03/10/2020 à 01h16 - Signaler - 0Soutenir +1
X FERMER