20 trucs que vous ne savez pas sur Lil Baby, le chien fou du rap US

Le futur est à lui...

par Aurelien B

1. Né le 3 décembre 1994, Dominique Armani Jones est devenu accro au syzzurp à 12 ans.

2. La même année, il a connu pour la première fois les joies du centre de détention juvénile après avoir été condamné pour divers cambriolages.

3. Lycéen, il a fréquenté le même établissement qu’Andre 3000 des Outkast, le Tri Cities High School de East Point, en Géorgie.

Coïncidence qui n’en est pas une, Three Stacks est non seulement l’un de ses emcees préférés, mais aussi celui avec qui il aimerait le plus enregistrer un duo.

4. Jones a hérité de son surnom bien avant de rentrer dans le rap. Habitué à traîner très tôt avec plus âgés que lui, quand il ne répondait pas aux coups de téléphone de sa mère, cette dernière venait le chercher alors même qu’il était entouré de ses potes. Moqueurs, ces derniers l’appelaient « Baby ».

5. Lil Baby a arrêté l’école à 17 ans pour se lancer à temps complet dans le trafic de drogue. Arrêté à plusieurs reprises pour possession et revente, il finit par écoper de deux ans de prison pour violation de parole.

6. C’est à sa sortie de cellule en 2017 qu’il décide de se consacrer au rap, poussé par ses amis d’enfance Kevin ‘Coach K’ Lee et Pierre ‘Pee’ Thomas, les fondateurs du label Quality Control, mais aussi et surtout par Young Thug.

« Young Thug m'a donné de l'argent pour que je quitte le quartier. Il m'a carrément payé pour que j'aille enregistrer en studio. Il m'a dit que je pouvais rapper, que je pouvais réussir et que je pouvais être le prochain. (...) Il m’appelait même sur FaceTime pour voir où j’étais et ce que je faisais. »

7. Si à l’évidence sa vie et son style de rap ne seraient pas les même sans le Jeune Bandit, Lil Baby n’apprécie pas particulièrement être considéré comme le fils de Young Thug : « C’est juste que je n’aime pas que les renois m’appellent le ‘fils de’. Je suis un adulte. »

Loin d’être ingrat, Lil Baby admet cependant volontiers en interview l’influence de son aîné sur sa musique.

8. L’histoire aurait toutefois pu être autre puisqu’à ses débuts Gucci Mane a tenté de l’enrôler à ses côtés.

Tombé par hasard sur un extrait de l’un de ses premiers morceaux posté sur son compte Instagram, Guwop avait écrit en commentaire : « Je vais le signer ». Sur le qui-vive, Thugger lui avait alors rétorqué : « Il est déjà avec moi ».

9. Aujourd’hui sevré et au top du game, Lil Baby déconseille vivement aux plus jeunes de frayer avec l’illégal.

« Si vous vous souhaitez prendre ce chemin, préparez-vous à en payer le prix un jour ou l’autre... La violence n’est pas une solution. Si tu penses avoir la carrure, fais-le. Ceci étant posé, quand bien même ne le fais pas. »

10. Fort de son expérience passée, il met un point d’honneur à ne rapper que sur ce qu’il connaît – ou comme il le dit dans le morceau Pure Cocaine : « If I put in on a song, I seen it or been through it »

« Je ne vais pas parler d’un truc dans mes chansons si je l’ai juste vu à la télévision. Si je parle d’une fusillade, et que je n’y étais pas, c’est que j’ai réussi à l’esquiver. Si je parle de gagner de l’argent, c’est que je gagne vraiment de l’argent. Si je parle d’une fille, peut-être que je ne la connais pas personnellement, mais mon pote la connaît. Tu vois ce que je veux dire ? Si je mentionne quelque chose dans ma musique, c’est que je l’ai vécu, ou alors j’en étais pas très loin. »

11. Autre artiste important dans son parcours et dont il est aujourd’hui indissociable : Gunna.

De deux ans son aîné, il l’a énormément aidé à améliorer sa technique au micro.

« Gunna m’a donné un paquet de conseils quand j’ai débuté : comment enregistrer, pourquoi refaire une prise, comment faire ses ad-libs... Ça et puis aussi comment sauvegarder une chanson et l’envoyer sur mon téléphone. »

12. Plus surprenant, Gunna a également ghostwritté certains de ses textes.

« Je l’ai payé pour écrire des chansons. Ce ne sont pas des chansons publiques, mais lorsque j’ai commencé à rapper, je lui filais régulièrement 100 dollars, genre ‘Tiens je te donne 100, tu m’écris un truc, comme ça je peux apprendre à enregistrer directement’. Je n’aimais pas l’idée de sortir ces sons, mais ça me servait à m’entraîner. »

13. Désormais plus à l’aise avec une feuille et un stylo, Lil Baby a tweeté qu’il facture ses featurings à hauteur de 100 000 dollars !

14. L’une de ses premières chaînes est celle ornée du pendentif 4PF (pour « 4 Pockets Full »/« les quatre poches remplies d’oseille ») que l’on peut voir sur la cover de sa mixtape Harder Than Hard sortie en 2017.

Deux ans plus tard, désireux d’afficher son nouveau statut, il est retourné chez le joailler pour l’alourdir de 25 carats de diamants. Coût de l’opération : 70 000 dollars.

15. Question finances, Lil Baby ne perd néanmoins pas le nord, lui qui s’est fixé comme objectif d’économiser ni plus ni moins 100 millions de dollars en cash.

« Je dois me faire 100 millions. Mais pas cent millions en propriété... Le seul truc que je peux compter c’est l’argent que j’ai. Les bagues ou les montres, ça je ne peux pas les compter. Je ne peux pas m’acheter une montre à 300 000 et me dire que j’ai 300 000. Il me faut 300 000 sur mon compte en banque. »

16. Père de deux enfants nés de deux femmes différentes, Lil Baby est actuellement en couple avec l’influenceuse JayDa Cheaves. Les deux tourtereaux se sont rencontrés sur le tournage du clip Close Friends qui début 2019 les mettait en scène lors d’un dîner en amoureux au pied de la Tour Eiffel.

17. Cheaves ne s’entend toutefois guère avec la seconde baby mama de Lil Baby, Ayesha. Les deux femmes se crêpent d’ailleurs régulièrement le chignon par réseaux sociaux interposés pour des histoires de garde, de frais de scolarité ou de sacs à main de luxe.

18. À l’occasion de la promotion de son morceau The Bigger Picture sorti au mois de juin dernier qui évoque les meurtres de George Floyd, Breonna Taylor et Rayshard Brooks, Lil Baby a révélé avoir été victime de brutalités policières lorsqu’il était en prison.

« Il y a eu une fois où j’ai eu une altercation physique avec un officier qui m’a attrapé et mis dans une pièce où il n’y avait pas de caméra. On s’est battu et il m’a laissé dans la pièce pendant une heure pendant que je hurlais et que je criais. »

19. Pas nécessairement acteur, Lil Baby y est allé de son caméo dans How High 2.

20. Lil Baby est récemment retourné dans son ancien lycée pour offrir 150 000 dollars de bourse à ses élèves. Ce programme intitulé le My Turn Scholarship (du nom de son dernier album en date) devrait être renouvelé à chaque rentrée.

A lire aussi :

Ces 7 albums de rap US dont on ne vous a pas assez parlé en 2018 !

Retrouvez tous les épisodes de la série « 20 trucs que vous ne savez pas sur votre rappeur préféré » en cliquant ici.

Donne ton avis

Auteur (@AurelienBurlet )

Aurelien B : « Certains veulent un boule, d'autres des sapes, beaucoup veulent faire fortune, je voulais juste être cool » (1872 articles publiés) Aurelien est sur twitter, vous pouvez le contacter sur @AurelienBurlet.

Aucun commentaire sur la news
Pseudo
Mail

X FERMER