Advertisement
Advertisement

20 trucs que vous ne savez pas sur Frank Ocean, le crooner du rap US

Le plus mystérieux des chanteurs c'est lui...

par Aurelien B

1. Aussi incroyable que cela puisse paraître, Frank Ocean s’appelle vraiment Frank Ocean.

Né Christopher Edwin Breaux, il a légalement fait changer son nom en Christopher Francis ‘Frank’ Ocean. Primo parce qu’il trouvait ça cool, et secundo parce que contrairement à Marlo Stanfield il pense que « nous ne sommes pas nos noms » et que « si l'on n’aime pas son nom, on peut toujours le changer ».

Notez que ses amis le surnomment « Lonny ».

2. Enfant, il écoutait ce qu’écoutait sa mère : du Céline Dion, du Anita Baker et la bande originale du Fantôme de l'opéra.

3. Adolescent, son grand-père qui a beaucoup contribué à son éducation l’emmenait assister aux réunions des Alcooliques anonymes et des Narcotiques anonymes.

Ocean a retranscrit plus tard cette expérience sur le morceau Crack Rock, dans lequel il va jusqu’à imiter la voix d’un fumeur de cailloux.

4. Pour se payer ses séances de studios, Frank Ocean a enchaîné les petits boulots. Il a ainsi confectionné des sandwichs pour Subway, vendu des abonnements téléphoniques pour AT&T et démarché des particuliers pour leur proposer d’assurer leurs voitures.

5. En 2005, l’année où il s’est inscrit à l’université de La Nouvelle Orléans, l’ouragan Katrina a provoqué l’inondation du studio où il enregistrait. Sommé par la force des choses de choisir entre l’école et la musique, Frank Ocean a décidé d’émigrer à Los Angeles pour se consacrer pleinement à sa passion.

6. Ses premiers pas dans le monde de la musique ne sont pas faits en tant que chanteur mais en tant qu’auteur. De 2008 à 2012 il a notamment prêté sa plume à John Legend (Quickly), Justin Bieber (Bigger), Beyoncé (I Miss You) ou encore Alicia Keys (One Thing).

7. Si Frank Ocean a rejoint le collectif Odd Future en 2009 suite à sa rencontre avec Tyler, the Creator, il a fallu attendre le festival de Coachella de 2011 pour qu’il chante pour la toute première fois face à un public.

8. En février 2011, frustré du manque de soutien de la part de Def Jam chez qui il était signé, Frank Ocean a proposé sa toute première mixtape intitulée nostalgia, ULTRA en téléchargement gratuit sur son compte Tumblr.

9. L’année suivante il ne lui a pas fallu plus de deux semaines pour écrire son tout premier album, l’acclamé Channel Orange.

10. Sur Channel Orange Frank Ocean a préféré travailler avec son chien Everest plutôt qu’avec Kanye West !

Tandis que le premier est crédité comme producteur exécutif (?), quand suite à sa participation sur Watch The Throne en 2011, Ye lui a proposé de lui donner un coup de main, le crooner lui a gentiment opposé une fin de non-recevoir au prétexte qu'il préférait faire les choses à sa façon.

11. Grand fan du réalisateur Stanley Kubrick, Frank Ocean aime s'inspirer de ses œuvres, qu’il s’agisse de sampler les dialogues de Eyes Wide Shut sur Lovecrimes ou de le name dropper sur Novacane.

Plus généralement, le chanteur se sert du cinéma pour nourrir son art : « Quand vous regardez un grand film, il y a toujours un aspect musical dans la manière dont il est monté. »

12. En 2012, Frank Ocean a confié sur son Tumblr être tombé amoureux d’un homme l’année de ses 19 ans.

« Il y a quatre étés, lorsque j’avais 19 ans je suis tombé amoureux d’un homme qui avait le même âge que moi. On a passé cet été et le suivant ensemble. Les jours où nous étions tous les deux le temps passait sans que l’on s’en rende compte (...) J’écoutais ce qu’il avait à me dire, j’écoutais ses silences jusqu’au soir. Souvent nous dormions ensemble. »

S’il n’a pas révélé l’identité de son amant, il a indiqué que certains titres de Channel Orange étaient directement inspirés par cette aventure.

13. Ocean refuse toutefois l’étiquette de bisexuel.

« Pour moi la vie est une dynamique. Une dynamique qui s’accompagne d’expériences. C’est comme avec la musique, mettre les choses dans des cases ne m’intéresse pas. »

14. La rumeur veut qu’il ait été amant avec Riccardo Tisci, le directeur créatif de Givenchy. Aperçu tout sourire avec le chanteur lors de la soirée du Met Gala de 2013, Tisci a lendemain matin posté sur son compte Instagram la photo d’un nœud papillon Givenchy sur son lit défait accompagnée de la légende « Je t’en prie reste... ».

Ocean ayant été vu la veille au soir porter un nœud papillon Givenchy, chacun en déduira ce qu’il voudra.

15. Frank Ocean en est venu aux mains avec Chris Brown. L’origine du clash remonte à 2011 quand les deux hommes s’étaient écharpés sur Twitter –  Ocean avait fait remarquer à Brown qu’il lui rappelait « Sisqo plus jeune ou Ike Turner ». Quelques piques plus tard, quand accompagnés de leurs crews respectifs ils se sont croisés devant un studio de Los Angeles, ils sont battus.

Frank Ocean a ensuite twitter qu’il « aurait aimé qu’Everest ait été à ses côtés » et qu’il s’est dans la mêlée « coupé le doigt et qu’il ne pourra plus jouer avec les deux mains aux Grammys ».

16. Fatigué de « devoir jouer aux échecs depuis sept ans avec Def Jam », en 2016 Frank Ocean a mis fin à son engagement contractuel avec le label en publiant coup sur coup deux albums : Endless, un album « visuel » long d’une vidéo de 45 minutes et de 18 chansons et Blond, un album sorti de nulle part remplaçant le pourtant très attendu Boys Don't Cry teasé depuis des mois.

17. Existe-t-il une raison qui explique pourquoi Blond est épelé sans « e » sur la cover et avec un « e » sur la tracklist ? À ce jour l’intéressé n’a toujours pas daigné donner le moindre début de piste.

18. Adepte des effets dans la voix, Frank Ocean modifie son timbre, non pas parce qu’il ne sait pas chanter, mais parce qu’il souhaite coller au thème du morceau.

« Sur Ivy par exemple je voulais capturer l’époque, je voulais sonner plus jeune. Ces effets sont pour moi une façon de monter un morceau. La manière dont nous nous rappelons nos souvenirs n’est pas linéaire. Nous ne nous racontons pas ces histoires car nous les connaissons, mais nous les voyions comme des flashs qui se superposent. »

19. Artiste avant d’être businessman, Ocean n’en oublie pas pour autant de scruter attentivement ses chiffres de ventes.

« Je connais précisément mes chiffres. J’ai besoin de connaître combien de disques j’ai vendu, quels sont les équivalents streaming , dans quel endroit ma musique est jouée... Ça m’aide à déterminer où est ce que je vais donner mes concerts, où est ce que je vais ouvrir un pop-up store, ce genre de truc. »

20. Encore aujourd’hui il n’est pas des plus à l’aise avec la célébrité.

« Je suis super envieux du fait que les Daft Punk portent des masques de robots tout en étant l’un des groupes les plus connus de la planète. Pour moi il est trop tard, je dois me faire à l’idée de ma personne publique. Je dois m’habituer à être Frank Ocean. »

A lire aussi :

Ces rappeurs qui ont sorti 2 albums la même année

Retrouvez tous les épisodes de la série « 20 trucs que vous ne savez pas sur votre rappeur préféré » en cliquant ici.

Donne ton avis

Auteur (@AurelienBurlet )

Aurelien B : « Certains veulent un boule, d'autres des sapes, beaucoup veulent faire fortune, je voulais juste être cool » (1937 articles publiés) Aurelien est sur twitter, vous pouvez le contacter sur @AurelienBurlet.

Aucun commentaire sur la news
Pseudo
Mail

X FERMER
Advertisement