20 trucs à ne pas oublier sur Mac Miller, le rêveur du rap US

Il y a trois ans, le 7 septembre 2018, Malcolm James McCormick nous quittait...

par Aurelien B

1. Mac Miller a commencé à fumer des cigarettes à l’âge de 9 ans, avant de passer à l’herbe à 11 ans (!).

2. Adolescent, il ne voulait absolument pas être rappeur, mais chanteur.

Apprenti guitariste, il écrivait et composait des chansons. Problème, « les gens détestaient sa voix ».

3. Son tout premier alias de rappeur n’était pas Mac Miller, mais Easy Mac.

Son tout premier projet est d’ailleurs sorti sous ce nom, la mixtape But My Mackin Ain’t Easy (2007).

4. Pour se payer des heures de studio, McCormick se pointait dans des soirées pour piquer des télés ou invitait de filles chez lui pour ensuite leur piquer leur portefeuille.

5. À côté de ça, il vendait également un peu d’herbe, même si de son propre aveu il était loin d’être doué pour le deal.

« La plupart du temps j’escroquais mes clients en leur promettant que c’était de la bonne. Et quand c’était vraiment de la bonne, je la gardais pour moi. »

6. Élevé par un père architecte et une mère photographe, Mac n’était pourtant pas à plaindre, et ce, d’autant qu’à 17 ans il était propriétaire de son propre appartement grâce à l’argent hérité suite au décès de son grand-père.

7. Bien que son père soit chrétien, il a été élevé dans la religion juive (il a fait sa Bar Mitzvah), la religion de sa mère.

8. Outre la guitare, Mac Miller joue aussi du piano, de la batterie et de la basse. À le croire il n’a cependant jamais pris le moindre cours de musique.

9. Il n’est cependant pas le seul artiste de sa famille. Son frère, Miller McCormick, a designé la plupart des pochettes.

10. Sorti en indépendant 2011, son tout premier album, Blue Slide Park, s’est classé numéro 1 des charts en première semaine avec 145 000 exemplaires vendus. La performance est d’autant plus remarquable qu’elle était inédite depuis 1995.

11. Malgré cela c’est peu dire que Blue Slide Park n’a pas convaincu la critique. À ce jour il reste l’un des rares albums à avoir écopé d’un 1/10 sur le site de référence Pitchfork.

Extrait : « Il a beau se prétendre à la croisée des chemins entre John Lennon et UGK, il n’est qu’un Wiz Khalifa sans single (...) Son rap est 144 487 fois moins remarquable que ses chiffres en première semaine. »

12. C’est pendant sa tournée Macadelic en 2012 que, pour faire face à la pression, Mac Miller est définitivement devenu accro au lean.

Interrogé par Complex sur le sujet l’année suivante, il déclarait : « J’adore le lean, ça tue. Mais je n’étais pas heureux en en prenant. J’étais tout le temps défoncé. Mes potes ne me regardaient plus de la même façon. J’étais perdu. »

12. De 2013 à 2014, Mac Miller a été vu au casting d’une télé réalitéMac Miller and the Most Dope Family.

Pendant deux saisons, les caméras de MTV2 l’ont suivi s’installer à Los Angeles pour enregistrer son second album, Watching Movies with the Sound Off.

13. Mac Miller a joué une seule fois au cinéma : c’était en 2013 avec Snoop Dogg, Charlie Sheen et Mike Tyson dans Scary Movie 5.

Pas un chef-d’œuvre c’est sûr, mais les fêtes de tournage devaient être sympas.

14. Mac Miller est un grand fan de John Lennon, son « Beatle préféré ».

Il s’est d’ailleurs fait tatouer son visage sur son avant-bras ainsi que le titre de sa célèbre chanson Imagine sur son biceps.

15. Parmi les pièces tatouées sur son corps, les plus marquantes sont : une étoile de David sur son majeur, le lettrage « Most Dope » sur ses phalanges, le P de l’équipe de baseball des Pittsburgh Pirates sur sa main droite, « No Woman No Cry » sur son torse, un kangourou en train de boxer sur son mollet, un Buddha sur son bras gauche, un faucon et une rose de chaque côté de son cou, un immense « WE ARE CONFUSED » sur son estomac, le logo de la marque de cigarettes American Spirit sur son torse...

16. Lorsqu’il compose, il change de pseudo.

Sur son EP You, il est ainsi crédité en tant que Larry Lovestein & The Velvet Revival. Sur la mixtape Stolen Youth de Vince Staples qu’il produit, il est crédité sous le nom Larry Fisherman.

17. En mai 2018, il a envoyé sa Mercedes-Benz G-Class dans le décor avant de s’enfuir des lieux.

Recherché par la police pour délit de fuite et conduite en état d’ébriété, il a été retrouvé à son domicile. Son taux d’alcoolémie était deux fois supérieur à la limite autorisée.

18. La vielle de son décès provoqué par une surdose de fentanyl, de cocaïne et d’alcool, un portrait de lui a été publiée dans Vulture où il a abordé sans tabou sa consommation de stupéfiants, non sans préciser qu’il « ne se considère pas comme un camé ».

19. L’enquête menée suite à son décès a permis l’arrestation de trois hommes, dont celle du dealeur qui lui a vendu des pilules de Percocet contrefaites contenant du fentany.

Détourné de son usage, ce sédatif destiné au traitement de douleurs sévères (notamment en cas de cancer) est 50 fois plus puissant que l'héroïne.

20. En couple avec Mac Miller d’août 20116 à mai 2018, Ariana Grande a tenu à lui rendre hommage sur les réseaux sociaux.

« Je t’ai adoré du premier jour où je t’ai rencontré lorsque j’avais 19 ans et je t’adorerais toujours. Je n’arrive pas à croire que tu n’es plus parmi nous. Je ne peux vraiment pas m’y faire. Nous avions parlé de ça tellement de fois. Je suis tellement en colère, je suis tellement triste que je ne sais pas quoi faire. Tu étais plus que tout mon meilleur ami depuis tellement longtemps. Je suis tellement désolé de n’avoir pas pu soigner tes blessures ou soulager ta peine. Je le voulais vraiment. La plus gentille, la plus belle des âmes ne mérite jamais d’être tourmentée par des démons. J’espère que tu es bien maintenant. Repose-toi. »

A lire aussi :

2020 : Ces rappeurs partis trop tôt

Retrouvez tous les épisodes de la série « 20 trucs que vous ne savez pas sur votre rappeur préféré » en cliquant ici.

Donne ton avis

Auteur (@AurelienBurlet )

Aurelien B : « Certains veulent un boule, d'autres des sapes, beaucoup veulent faire fortune, je voulais juste être cool » (1934 articles publiés) Aurelien est sur twitter, vous pouvez le contacter sur @AurelienBurlet.

Aucun commentaire sur la news
Pseudo
Mail