20 trucs inoubliables sur Eazy-E, le vrai O.G. du rap US

Il y a 26 ans, le 26 mars 1995, le « little big man » de la côte ouest nous quittait...

par Aurelien B

1. Né le 7 septembre 1963 d’une mère secrétaire et d’un père postier, Eric Lynn Wright a arrêté l’école à 16 ans pour se lancer à plein temps dans le trafic de drogue aux côtés de son cousin.

Le décès de dernier sept ans plus tard le poussera cependant à s’éloigner de l'illicite pour se lancer dans le rap.

2. Si l’on en croit les paroles de No More ?, Eazy-E se serait acheté sa première voiture à 13 ans, une Chevrolet Impala 1964 (« At thirteen I bought a six-fo' Impala »).

La légende veut que c’est même voiture qui peut être aperçue dans le clip de Real Muthaphuckkin' G’s tourné en 1993.

3. Après avoir formé les N.W.A. en réunissant autour de lui Ice Cube, Dr. Dre MC Ren et DJ Yella, Eazy-E a déboursé 7 000 dollars de sa poche (15 000 euros actuels) pour enregistrer en studio leur tout premier morceau Boyz N the Hood et le faire presser en vinyles à 5 000 exemplaires.

Il a ensuite filé 750 dollars au producteur et impresario Jerry Heller (Elton John, Marvin Gaye, Otis Redding, The Who...) pour lui faire écouter le morceau.

4. À la base Eazy-E n’était absolument pas censé rapper au sein du groupe. Convaincu de franchir le pas par ses camarades, c’est peu dire que ses débuts au micro ont été laborieux – MC Ren concédera d'ailleurs quelques années plus tard « n’avoir jamais vu quelqu’un faire autant de prises pour enregistrer un morceau ».

5. La pochette du second et dernier album des N.W.A., Efil4zaggin/Niggaz 4 Life, a été shootée par le photographe Peter Dokus devant une planque de dealers que la police avait fermé quelques jours auparavant.

Intriguées par la venue des rappeurs, plusieurs centaines de personnes se sont précipitées autour des lieux avant que la police n’intervienne de nouveau pour recondamner les lieux.

6. Ice Cube lui a ghostwrité absolument tous ses textes sur Straight Outta Compton et Eazy- Duz-It, son premier album solo sorti en 1988 vendu depuis à près de 3 millions d’exemplaires.

7. Loin de s’être contenté du succès des N.W.A., son label Ruthless Records a signé pas loin d’une vingtaine d’artistes en moins de dix ans d’existence active, dont nombreux ont vu leurs disques certifiés d’or ou de platine (J.J. Fad avec Supersonic en 1988, The D.O.C avec No One Can Do it Better en 1989, Michel'le en 1989, Blood of Abraham avec Future Profits en 1993...).

8. Will.i.am et Apl.de.ap des Black Eyed Peas ont été découverts par Eazy-E dès 1992.

Recommandés par le neveu de Jerry Heller qui les a repérés à l’occasion d’une battle, ils se sont ensuite retrouvé en studio avec le patron des lieux pour enregistrer leur tout premier titre, une chanson de Noël intitulée Merry Muthafuckin’ Christmas.

9. Autre signature pour le moins incongrue : celle du joueur de flûte James Zavalan. Rebaptisé Jimmy Z pour l’occasion, il s’est vu offrir l’opportunité d’enregistrer un album produit de A à Z par Dr. Dre, intitulé Muzical Madness.

10. Initialement l’album E. 1999 Eternal des Bone Thugs-n-Harmony proposait un featuring d’Eazy-E sur le titre Bill Collector… avant que les membres du groupe ne décident de le faire effacer !

Plutôt agacés de ne pas voir arriver leurs chèques alors même que leur précédent EP Creepin’ On Ah Come Up avait plutôt bien marché grâce au single Thuggish Ruggish Bone, ils l’avaient plutôt mauvaise contre le CEO de Ruthless Records.

Cela ne les empêchera cependant pas de lui rendre hommage avec le hit Crossroads et de lui faire un clin d’œil sur la pochette en le faisant apparaître subrepticement à la fenêtre du troisième étage de l’immeuble en fond.

11. En mars 1991 Eazy-E s’est acquitté de la somme de 1 250 dollars pour assister à un dîner de levée de fonds du Parti républicain auquel participait le président des États-Unis de l’époque George H. W. Bush.

N’allez cependant pas y voir autre chose que de la curiosité de sa part lui qui avait déclaré après-coup : « Comment pourrais-je faire une chanson comme ‘Fuck The Police’ et être républicain ? Je ne vote même pas. Si j’y suis allé c’est parce que je voulais voir ce que ces types racontaient entre eux. Ils ont parlé de la guerre et de truc de dans le genre, c’était merdique. »

12. Eazy-E souhaitait ardemment faire assassiner Suge Knight. Furieux que ce dernier l’ait contraint de libérer Dr. Dre, The D.O.C., Michel’le et Above The Law de toutes obligations envers Ruthless afin qu’ils puissent s’engager chez Death Row (la légende veut que Knight ait convié Eazy à un meeting où ses goons ont surgi armés de tuyaux de plomb), il a fallu toute la force de persuasion de Jerry Heller pour le convaincre du contraire.

13. Dans le clip de Fuck Wit Dre Day de Dre et Snoop, Eazy-E est moqué par l’acteur Anthony Johnson qui interprète le personnage de 'Sleazy-E', un rappeur pas très fute-fute manipulé par un producteur cupide.

Du coup lorsqu’Eazy a tourné sa réponse Real Muthaphuckkin G's, il a invité Johnson à reprendre son rôle pour cette fois-ci le faire abattre de ses propres mains.

Ayant eu vent de la nouvelle, Suge Knight aurait alors menacé l'acteur de représailles physiques s’il acceptait la proposition. Résultat, Johnson a préféré rester chez lui.

14. La scène d’ouverture du biopic Straight Outta Compton dans laquelle Jason Mitchell/Eazy-E est mis en scène en plein milieu d’un deal dans une crack house de Compton avant que les flics ne se pointent avec une voiture bélier a été inventée de A à Z.

15. L’un des fils de Eazy-E, Lil Eazy, s’est montré particulièrement vexé de pas avoir été retenu pour interpréter le rôle de son père dans le film, surtout qu’O'Shea Jackson Jr. a lui été choisir pour jouer Ice Cube.

Coproducteur de Straight Outta Compton, le Cube Glacé s’était justifié en arguant que Lil Eazy était au moment du casting trop empâté pour le rôle.

16. Poids lourd de la côte ouest et légende du game s’il en est, Eazy-E était haut comme trois pommes : il mesurait 1mètre 59.

17. Accroc au plaisir de la chair (il est entre autres officiellement père de 7 enfants nés de six mères différentes), Eazy s’était vu proposer au début des années 90 de se lancer dans le business des films X. Si l’idée ne l’a pas emballé plus que ça au premier abord, DJ Yella a lui sauté sur l’opportunité.

Bien lui en pris puisqu'il a au total participé à plus de 300 films en tant que réalisateur, scénariste, producteur ou photographe.

18. Admis le 24 février 1995 au Cedars Sinai Medical Center à Los Angeles suite à ce qu’il pensait être une crise d’asthme, Eazy-E apprend qu’il est en réalité atteint du virus du sida dans sa phase terminale. Moins d'un mois plus tard, le 16 mars 1995, il nous quittait.

Cette disparition aussi brusque que soudaine a poussé certains de ses proches comme Jerry Heller, Layzie Bone des Bones thugs ou encore son protégé B.G. Knocc Out à remettre en cause cette thèse notamment au motif qu’aucun de ses enfants ou baby mamas n’avait été contaminés.

19. Eazy-E s’est marié deux semaines avant sa mort avec Tomica Woods qu’il avait rencontrée quatre ans auparavant et avec qui il a eu un fils né en 1991, puis une fille qui naîtra six mois après sa mort.

20. Le jour de ses funérailles, il a été enterré dans un cercueil en or, habillé d’une chemise à carreaux et d’une casquette Compton.

A lire aussi :

Ces rappeurs qui avant le rap ont vraiment été dealeurs

Retrouvez tous les épisodes de la série « 20 trucs que vous ne savez pas sur votre rappeur préféré » en cliquant ici.

Donne ton avis

Auteur (@AurelienBurlet )

Aurelien B : « Certains veulent un boule, d'autres des sapes, beaucoup veulent faire fortune, je voulais juste être cool » (1914 articles publiés) Aurelien est sur twitter, vous pouvez le contacter sur @AurelienBurlet.

2 commentaires sur la news
Pseudo
Mail

Tous les Commentaires

Il a pompé tellement de chibres...

Pompa le 04/04/2021 à 16h08 - Réagir au message - Signaler - 0Soutenir +1

"Certains veulent un boule..." ça va tes parents ont pas trop honte ?

Parents le 30/03/2021 à 01h08 - Réagir au message - Signaler - 0Soutenir +1

Top actus