20 trucs à connaître sur Travis Scott, la rockstar du rap US [DOSSIER]

Et si en 2020, le numéro un du game c'était lui ?

par Aurelien

1. Né le 30 avril 1992 à Houston, Jacques Berman Webster II a vécu les six premières années de sa vie chez sa grand-mère dans le ghetto de South Park.

L’expérience l’a énormément marqué : « Je voyais des trucs de dingue, des clodos fous, des mecs bousillés, toutes sortes de gens chelous... Je passais mon temps à me dire ‘Je dois me barrer d’ici’. C’est ça qui m’a donné la motivation pour la suite. »

2. Petit fils d’un compositeur de jazz et fils d’un père à la fois batteur et pianiste dans un groupe de soul, le petit Jacques a commencé à jouer de la batterie dès ses trois ans.

Il optera ensuite pour le piano avant de rapidement changer son fusil d’épaule : « J’ai arrêté le piano parce que cela n’attirait absolument pas les filles, du coup, je me suis mis à faire des beats. »

3. Scott et son père ont longtemps entretenu une relation des plus conflictuelles, allant un jour jusqu’à se battre à mains nues devant son lycée.

4. Son grand frère Marcus est autiste.

« Il peut se laver, il peut marcher, il peut dessiner, mais il ne peut pas communiquer. »

Chaque année, Travis lui offre un album de Beyoncé, quand bien même la chanteuse n’en a pas sorti.

5. Son pseudo de rappeur reprend le prénom et le surnom de son oncle.

« Mon oncle s’appelle Travis. C’était le membre de ma famille préféré. Je l’admirais tellement, ce renoi était trop cool. Il avait toujours du swag. Le mec jouait au golf et tout. Il était malin, il prenait toujours la bonne décision. »

« Scott vient aussi de lui, c’était son surnom. Je me disais toujours que si je devenais un rappeur, j’aimerais être comme lui. »

6. Travis Scott a abandonné ses études alors qu’il était en deuxième année à l’université du Texas : « En cours, tous les jours je déprimais. Je voulais être un artiste, faire des concerts, aller aux VMA. »

Ses parents ont toutefois moyennement apprécié la chose puisqu’ils lui ont coupé les vivres. Et lorsqu’en 2012 leur fils est revenu taper à leur porte après avoir vécu entre New York et Los Angeles, ils lui ont refusé le gîte et le couvert – pas rancunier pour autant, il leur offrira quelques années plus tard une maison comme cadeau de Noël.

7. Fort heureusement, c’est à cette période que T.I. tombe sur l’une de ses productions, Lights Love Sick, et lui propose un deal sur son label Grand Hustle Record.

8. En 2013, il rejoint toutefois le label G.O.O.D. Music de Kanye West via la structure Very G.O.O.D. Beats dédié aux producteurs. À ce titre, il effectue ses grands débuts sur la compilation Cruel Summer où il coproduit trois titres.

9. La toute première fois que Travis Scott a rencontré Kanye West, il lui a fait servir un tacos de chez Taco Bell sur un plateau en argent.

10. Si techniquement Owl Pharaoh est sa première mixtape solo, il ne s’agit toutefois pas de sa toute première mixtape : à la fin des années 2000 alors qu’il formait le duo The Graduates avec son ami de longue date Chris Holloway, les deux hommes avaient partagé plusieurs EP sur la défunte plateforme Myspace.

11. Selon lui il n’existe pas de meilleure sensation au monde que d’être sur scène.

« Voir des gens de tout âge se rassembler et devenir fous sur de la musique, c’est mieux que n’importe quelle drogue, mieux que n’importe quelle ch*tte, mieux que n’importe quelle amitié. »

12. Connu pour ses prestations des plus énergiques, en mai 2017 Travis Scott a été arrêté par la police au sortir d’un concert pour incitation à l’émeute.

Il a toutefois été libéré le lendemain sans qu’aucune charge ne soit retenue contre lui et sans avoir la moindre caution à payer.

13. Bien que Travis Scott référence abondamment l’usage de drogues dans ses textes (cf. entre autres ses singles Antidote et Highest In The Room), n’allez cependant pas croire qu’il passe ses journées perchées.

« Ça me saoule que le gens pensent que je me drogue, sérieux ça me gonfle. C’est plutôt le contraire. Je bois un peu d’alcool et je fume un peu d’herbe, mais je ne me tape ni coke, ni rien de ce genre. »

14. Antidote a beau être le morceau le plus populaire de son répertoire (4 millions d’exemplaires vendus), il a été ajouté à la toute dernière minute à la tracklist de Rodeo.

Initialement Antidote avait en effet été diffusé exclusivement sur Soundcloud par Scott, uniquement dans le but de faire plaisir à « ses vrais fans ».

15. Le 22 mai 2017, Travis Scott a décroché, non pas une, non pas deux, mais trois certifications platine dans la même journée ! Ses albums Rodeo et Birds in the Trap Sing McKnight ainsi que son single Pick Up The Phone avaient alors tous été reconnus millionnaires par la très officielle Recording Industry Association of America (RIAA).

16. C’est peu dire que Kylie Jenner et Travis Scott ont eu le coup de foudre l’un pour l’autre lorsqu'ils se sont rencontrés pour la première fois à Coachella en 2017 : sitôt le festival terminé, la starlette est resté avec lui jusqu’à la fin de sa tournée, voyageant de dates en dates dans son bus.

Peu de temps après ils officialisaient leur union avec un tatouage commun, un papillon.

17. Autre tatouage commun qu’il partage avec une célébrité : le « Rager » encré sur sa main droite qui peut être vu au même endroit sur Kid Cudi.

Rappeur préféré de Scott, Cudder lui aurait « sauvé la vie ».

Explication : « Il m’a empêché de faire un paquet de conneries, grâce à lui, je suis resté sur le bon chemin. C’est pour cela que je fais de la musique, c’est pour ça que je me donne tant pour les fans – ce mec m’a transmis sa passion, il m’a montré comment grandir et devenir ce que je voulais être. »

18. Au total, Travis Scott compte près d’une quarantaine de tatouages sur le corps.

Au menu : un singe et une croix celtique sur l’épaule gauche, une colombe sur le torse, un tigre dans le cou, une ancre sur la joue droite, un lion sur le flanc, un paysage sur la main gauche, un portrait de femme sur main droite, des émojis un peu partout, des cactus sur son coude, « free » sous son œil droit...

19. Travis Scott est le fier propriétaire d’une chaîne à un demi-million de dollars.

Reproduction de la scène de sa tournée Astroworld, le collier est en forme de grand huit tandis que le pendentif se compose d’une grande roue qui tourne sur elle-même, d’un cactus, d’une fusée qui sert également de boîtier, de licornes et d’une citrouille.

20. En 2018 Travis Scott a été engagé par Yves Saint Laurent pour promouvoir la collection printemps/été 2019.

A lire aussi :

Qui sont les enfants de Kanye West ? [DOSSIER]

Donne ton avis

Auteur (@AurelienBurlet )

Aurelien : « Certains veulent un boule, d'autres des sapes, beaucoup veulent faire fortune, je voulais juste être cool » (1717 articles publiés) Aurelien est sur twitter, vous pouvez le contacter sur @AurelienBurlet.

1 commentaire sur la news
Pseudo
Mail

Tous les Commentaires

Bonjour
J’ai lu récemment votre article “20 trucs à savoir sur Travis Scott la rockstar du rap US” et je voudrais en toute humilité bien sur apporter une précision. Le “Scott” de Travis Scott ne vient pas de son oncle bien qu’il soit vrai que le “Travis” vienne de celui-ci mais de Kid Cudi de son vrai nom “Scott Mescudi” qui était l’artiste préféré de Travis dans son enfance.
Il a dit cela notamment en radio ou sur le plateau de Jimmy Fallon où il a dit: “Jimmy Fallon: How did you pick Travis Scott? Travis: My uncle is named Travis and Kid Cudi is like one of my favorite artist of all time and his real name is Scott Mescudi and my uncle’s friend called me Scott too so it kinda worked out like that“.
Dans tous les cas bravo pour votre travail et continuez ainsi.

T le 24/11/2019 à 11h35 - Réagir au message - Signaler - 0Soutenir +1