Rap US

Wiz Khalifa demande la fin des violences et des clashs dans le Hip-Hop

Wiz Khalifa demande la fin des violences et des clashs dans le Hip-Hop

Durant sa longue carrière, Wiz Khalifa a perdu plusieurs confrères rappeurs. Pour ses vœux de fin d’année, le natif de Pittsburgh a voulu mettre la nouvelle génération de rappeurs face à ses responsabilités.

Wiz veut la paix pour 2022

Le 19 décembre 2021, Wiz Khalifa a publié sur Twitter un long message adressé aux rappeurs pour 2022. « Essayons un truc l’an prochain » propose le rappeur : « On s’occupe de nos affaires. On ne manque pas de respect aux familles des autres, aux potes décédés ou aux zones d’où ils viennent. En fait, il faut montrer l’amour que vous espèreriez recevoir. » assure Wiz, « Je ne dis pas que c’est la cause directe de toute cette violence, mais ça pourrait aider. »

Le rap US face à l’hyper violence

Malheureusement, le rap US a récemment été secoué par de nombreuses morts violentes chez les grosses têtes de l’industrie musicale. De Pop Smoke à Young Dolph sans oublier Drakeo the Ruler, la liste des artistes assassinés est bien trop longue et ne cesse de s’agrandir. Quelques jours après l’appel au calme de Snoop Dogg en personne, le jeune Wiz Khalifa rejoint l’avis de son ainé.

Mais d’autres rappeurs s’en fichent complètement, par exemple Blac Youngsta. Ce weekend, le jeune rappeur de Memphis n’a pas hésité à interpréter sur scène un diss track très irrespectueux envers le regretté Young Dolph, disparu il y a un mois. En gros, c’est tout l’inverse des valeurs que Snoop et Wiz essayent d’apporter dans le game…

Top articles

Dossiers

VOIR TOUT

À lire aussi

VOIR TOUT