Rap US

Un an de Tidal en six chiffres !

Un an de Tidal en six chiffres !

Le service de streaming représenté par Jay Z souffle sa première bougie, l’occasion de faire le bilan…

Le 30 mars 2015, la plateforme scandinave de streaming musical et de vidéos HD état rachetée pour 56 millions de dollars par Jay Z et ses associés.

Une conférence de presse grandiloquente avait été donnée pour l’occasion en compagnie de tous les gros noms de l’industrie du disque qui s’étaient associés au projet (Nicki Minaj, les Daft Punk, Madonna, Alicia Keys…).

Si le but affiché était alors d’être considéré comme le « futur » la musique, très vite sont apparus les premiers déboires et incompréhensions.

De un parce qu’il en faut un peu plus qu’un tambour médiatique savamment orchestré pour affronter du jour au lendemain les mastodontes Spotify et Apple. Et de deux parce que toute l’entreprise repose sur une contradiction majeure : comment prétendre « révolutionner » le business de la musique en s’appuyant sur les plus grosses stars en place de ce même business de la musique ?

Un an après son lancement, si Tidal n’est pas le naufrage annoncé par certains, pour le moment on ne peut parler au mieux que d’un demi-succès.

Voici 6 chiffres qui permettent d’y voir un peu plus clair.

3 000 0000

C’est le nombre d’abonnés revendiqués par la plateforme. 45% d’entre ont souscrit à une formule payante. À titre de comparaison Spotify affiche 30 millions et Apple Music 11 millions.

40 000 000

C’est le nombre de chansons proposées, une donnée à relativiser car équivalente aux autres catalogues.

130 000

C’est le nombre de vidéos proposées et qui peuvent être incorporées dans des playlists. Il s’agit là d’un vrai atout de Tidal face à la concurrence.

20

C’est le nombre d’artistes que compte l’écurie Tidal. En plus des 16 signés au moment du lancement, sont venus s’ajouter depuis : T.I., Damian Marley, Lil Wayne, et le tout dernier, Indochine (cocorico).

9

C’est le nombre d’albums sortis exclusivement sur la plateforme. Parmi eux on retrouve The Life of Pablo de Kanye West, Anti de Rihanna, HITNRUN de Prince ou encore Free Weezy de Lil Wayne.

166

C’est le nombre de playlists exclusives composées par les artistes eux-mêmes. Si Apple via sa radio Beats 1 s’est notamment offert les services de Drake, Dr. Dre, DJ Khaled, Tidal mène la danse sur ce terrain très prometteur en proposant les curations musicales de Jay Z, Beyoncé, Usher, Gwen Stefani, Macklemore, Giorgio Moroder, Seal, Justin Bieber, Lyor Cohen, Irv Gotti…

Top articles

Dossiers

VOIR TOUT

À lire aussi

VOIR TOUT