Rap US

Polo G avoue avoir frôle l’overdose : « A une minute près, j’étais mort »

Polo G avoue avoir frôle l’overdose : « A une minute près, j’étais mort »

Le rappeur se souvient d’un passage à vide.

Près de 3 ans après sa sortie, le clip du titre Heartless de Polo G culmine à plus de 100 millions de vues sur YouTube. Et dire que cette pastille n’a failli jamais voir le jour…

Polo G évoque une anecdote sombre

Polo G n’a pas manqué de célébrer la performance de son clip Heartless. Désormais crédité de plus de 100 millions de vues sur YouTube, la vidéo n’aurait jamais pu se faire, comme le rappeur originaire de Chicago l’a rappelé sur ses réseaux sociaux. Il faut dire que le tournage aurait pu être annulé, Polo G ayant évité l’overdose de peu quelques heures auparavant : « L’histoire derrière cette vidéo, c’est que je sortais juste de l’hôpital, j’avais frôlé l’overdose à cause des cachets. Je me suis ramené, j’ai tourné le clip, et cette p*** est platine avec 100 millions de vues. » Une façon comme une autre de résumer une période de sa carrière qui aurait pu avoir des conséquences dramatiques.

Ce n’est pas la première fois que Polo G confesse avoir failli mourir d’une overdose. Avant cela, le rappeur de 23 ans s’était confié sur cette fois où il s’était retrouvé à l’hôpital, après avoir « oublié » de compter le nombre de pilules qu’il avait prises : « Je me réveille, et je suis à l’hôpital. Et mes parents étaient là, à me dire : « Ils disent que si tu étais arrivé quelques secondes plus tard, même une minute après, tu serais mort. Tu aurais sans doute perdu la vie. » Polo G avait avoué ne pas se souvenir de la soirée en question : « Je ne me souvenais de rien. Je pense que j’ai dû prendre 17 pilules en une journée, 15 Xanax et 2 ecstasy. Ca m’a fait penser à mon fils, au fait que je doive ralentir. »

Top articles

Dossiers

VOIR TOUT

À lire aussi

VOIR TOUT