Rap US

Lil Wayne aurait braqué un fusil d’assaut sur sa sécurité

Lil Wayne aurait braqué un fusil d’assaut sur sa sécurité

La police enquête sur un incident qui se serait déroulé dans le domicile californien de Lil Wayne.

Un passé judiciaire marqué par les armes à feu

D’après de nouvelles informations révélées par TMZ, Lil Wayne pourrait bientôt de nouveau rencontrer des soucis avec la justice. Bien qu’il ait été gracié par Donald Trump au sortir de son mandat présidentiel, et ce alors qu’il plaidait coupable de possession d’une arme à feu à Miami en 2019, le rappeur originaire de Louisiane avait été condamné à 8 mois de prison en 2010 pour le même chef d’inculpation – il avait tenté de dissimuler une arme de poing dans un sac Louis Vuitton lors d’une fouille de son tour bus.

Le magazine people rapporte que Lil Wayne aurait pointé une arme sur ses gardes du corps à son domicile. La police mènerait actuellement son enquête. La victime présumée raconte qu’elle aurait eu une dispute avec le rappeur, ce dernier l’accusant de faire fuiter des photos de lui à la presse. Il lui aurait demandé de sortir de chez lui, ordre auquel le garde du corps n’a pas obéi : il est allé dans la salle de bains. C’est là que Lil Wayne aurait dégainé un AR-15, un fusil d’assaut, et qu’il l’aurait pointé sur son employé. Après être sorti de la maison, la victime présumée a alerté les forces de l’ordre.

Une source proche de Lil Wayne réfute toutes les accusations et clame que le rappeur ne possède même pas d’arme à feu.

Top articles

Dossiers

VOIR TOUT

À lire aussi

VOIR TOUT