Rap US

Jay-Z s’est pris une grosse claque en découvrant Hustlin de Rick Ross

Jay-Z s’est pris une grosse claque en découvrant Hustlin de Rick Ross

L’effet Rick Ross.

La confidence est faite par l’ex-joueur NBA Jamal Crawford. A l’écoute du classique Hustlin de Ricky Rozay, Jay-Z aurait été comme captivé.

À LIRE AUSSI 
Rick Ross : une maison à 1 million $ dans laquelle il ne vit même pas

Jay-Z encaisse le choc Ricky Rozay

Publié dans le courant du mois de mars 2006, Hustlin reste encore à ce jour l’un des titres phares de la discographie de Rick Ross. Ayant permis au natif de Floride d’imposer son nom autant que son style, le morceau aura aussi largement aidé à porter l’album Port of Miami au sommet du Billboard 200. Ce banger a également secoué le monde du hip-hop et ses représentants, comme le rapporte le sportif Jamal Crawford.

D’après ses confidences, un certain Jay-Z aurait été complètement choqué par ce qu’il a entendu : « Je me souviens qu’on dînait avec Jay-Z après un match, et il écoutait Rick Ross… « Everyday I’m Hustlin. » Et Jay-Z était captivé par le titre. Il était genre : « Whip it, whip it real hard!  » Il n’arrêtait pas de réciter ce passage, et il était fan. Et c’est comme ça que j’ai découvert Rick Ross, à travers Jay-Z. Ross n’est absolument pas au courant de cette histoire. »

Le buzz entourant Hustlin aura poussé le même Jay-Z à signer Rozay sur Def Jam, volant les enchères à Bad Boy Records et Murder Inc., également sur les rangs. Le reste appartient à l’histoire, et 15 ans plus tard, Rick Ross est toujours autant suivi à chacune de ses sorties sur disque.

Top articles

Dossiers

VOIR TOUT

À lire aussi

VOIR TOUT