Rap US

Dr. Dre aurait eu un enfant illégitime avec l’une de ses maîtresses

Dr. Dre aurait eu un enfant illégitime avec l’une de ses maîtresses

Les rumeurs confirmées ?

Le bruit de couloir n’est pas nouveau. Depuis 2013, il se murmure que Dr. Dre aurait eu un enfant illégitime avec l’une de ses maîtresses. La supposée mère de famille se serait désormais fait connaître, n’arrangeant en rien les affaires du Doctor en plein divorce.

À LIRE AUSSI 
Dr Dre devra 4 millions de dollars aux avocats de son ex-femme

Des révélations gênantes

Les déconvenues s’enchaînent pour le mogul de la production. Astreint au versement d’une pension alimentaire mensuelle de 250 000 dollars à son ex-femme Nicole Young, devant dans la foulée lui rembourser ses frais de justice (4 millions de dollars), Dre fait face à un autre scandale.

En sommeil depuis 2013, les rumeurs d’infidélité et de paternité non reconnue remontent à la surface. Les avocats de son ex-femme tentent depuis de longs mois de faire témoigner trois des maîtresses de l’interprète de The Next Episode : Jillian Speer, Kili Anderson et Crystal Rogers. Dans le cas présent, c’est la relation entre Dre et Anderson qui intrigue. Les deux auraient eu un enfant, ce que le rappeur/producteur avait déjà démenti par le passé. Mais cette fois, les ragots s’invitent au tribunal, à cause d’un différend entre la société d’Anderson et un ex-employé.

Le nom de Dre aurait été directement cité dans l’affaire, traité par la Cour suprême de Californie : « La propriétaire du salon de bronzage, Kili Anderson, aurait eu une relation avec le célèbre rappeur Dr. Dre, avec qui elle a eu un enfant. Elle a donc exigé de tous les employés qu’ils signent un accord de confidentialité selon lequel ils ne s’immisceraient pas dans sa vie et garderaient privé tout ce qu’ils apprendraient sur elle. »

A croire que l’affaire ne devrait pas en rester là, étant donné les sommes potentiellement en jeu…

Top articles

Dossiers

VOIR TOUT