Rap US

Birdman va-t-il passer ses « face tattoos » au laser ?

Birdman va-t-il passer ses « face tattoos » au laser ?

L’homme oiseau semble décidé à passer à autre chose…

Que l’on aime ou qu’on le déteste, impossible de nier que Birdman est l’un des personnages le plus iconique du monde du rap depuis plus d’un quart de siècle.

Outre ses talents de businessman et son imagerie très bling-bling, son look contribue grandement à sa réputation, et plus particulièrement ses tatouages faciaux.

Précurseur en la matière, le honcho de Cash Money arbore ainsi toute une rangée d’étoiles rouges, façon d’afficher de manière claire et directe son allégeance au gang des Bloods.

Parmi les autres motifs qui ornent sa caboche, on notera dans le désordre : une clef de sol, les fameuses larmes propres à ceux qui ont connu la vie de rue (il s’agit là soit de rendre hommage à un ami disparu trop tôt, soit de confesser un homicide), ou encore les acronymes de feu son groupe Rich Gang et de sa marque de vodka.

À LIRE AUSSI 
Le tatouage : l'accessoire préféré des rappeurs [DOSSIER]

Une nouvelle étape…

Étonnamment, dans un papier que lui a récemment consacré Forbes, Birdman a déclaré vouloir passer à autre chose : « Je crois que j’en suis arrivé à un point de ma vie où je n’ai plus besoin de ça. Les face tattoos vous stéréotypent. Niveau business, cela ferme des portes. »

Si l’intention est louable, on a tout de même un peu l’impression que Birdman, 50 ans, vient de découvrir la lune.

Plus gênant, ce n’est pas comme si par le passée il n’avait pas lui-même poussé certains de ses artistes à se faire recouvrir le visage d’encre (c’est en tout cas ce que le rappeur de Chicago Mikkey Halsted racontait en 2015), ou qu’il ne venait pas tout juste de signer Blueface qui arbore un énorme portrait de Benjamin Franklin (l’effigie des billets de 100 dollars Ndlr) sur la joue droite.

Top articles

Dossiers

VOIR TOUT

À lire aussi

VOIR TOUT