Actualités Musique

Sully sefil refuse la comparaison avec Lil wayne !

Sully sefil refuse la comparaison avec Lil wayne !

Il y a déjà plus de 10 ans, Sully sefil caracolait en têtes de ventes de single, avec le titre J’voulais, écoulé à plus de 500 000 exemplaires.

Après s’être mis en retrait du rap français durant plusieurs années, le « fonky négro clair de peau » tente de revenir sur le devant de la scène. Au mois de juin dernier, il sortait le titre Street Rock Party, subtil mélange de hip hop et de rock. Quatre mois plus tard, le clip a été visionné un peu plus de 30 000 fois sur YouTube. Ce score ne serait-il pas décevant, connaissant le succès qu’a pu avoir le rappeur par le passé ? « Je n’attendais pas grand-chose, dans le sens où c’était surtout pour installer la couleur du son que je développe aujourd’hui, le son street rock », répond-il lors d’un entretien donné au site Melty. Toutefois, Sully sefil ne revoit pas forcément ses ambitions à la baisse. « Le prochain single aura le profil d’avantage pour toucher un grand public. Tout en restant moi-même, ce n’est pas non plus la course au single. »

« J’espère être moins moche que Lil Wayne »

Du rap mélangé au rock, des dreadlocks sur le crâne… Le raccourci avec Lil wayne semble tellement évident. « Le black aux tâches de rousseurs » reconnaît pouvoir comprendre cette comparaison, même si celle-ci a parfois le don de l’exaspérer. « Ceux qui peuvent penser que j’essaye de faire mon Lil wayne français, ce n’est pas du tout le cas parce qu’en l’occurrence, la plupart des gens dans le rap en France me connaissent avant Lil wayne. J’ai des cheveux, ils ont poussé, je ne les ai pas collé avec du scotch pour ressembler à Lil wayne […] j’espère être un petit peu moins moche que lui en tout cas », ironise-t-il. Effectivement, c’est à partir du milieu des années 2000 que Weezy s’est réellement fait connaître dans l’Hexagone. Sully sefil ayant percé au début de la dernière décennie, on ne peut lui coller l’étiquette de « pompeur ».

Top articles

Dossiers

VOIR TOUT

À lire aussi

VOIR TOUT