Actualités Musique

Quand PLK se faisait remonter par ses fans dans un petit village

Quand PLK se faisait remonter par ses fans dans un petit village

Une histoire complètement folle.

Sur les réseaux sociaux, PLK est revenu sur cette histoire abracadabrantesque. Ayant eu l’idée de se mettre au vert pour enregistrer un titre, il sera rapidement repéré par des fans, décidés à ne plus le lâcher d’une semelle.

À LIRE AUSSI 
Le Classico organisé est lancé : un clip avec Jul, Koba, PLK, SCH…

PLK ne passe pas inaperçu

L’interprète de A la base ne peut plus se balader sans être interpellé. Pour le confirmer, suffit de jeter un oeil à ces messages publiés par le rappeur sur les réseaux sociaux, retraçant une anecdote concernant l’enregistrement du morceau Hubert et Saïd, présent sur le projet Enna Boost, publié il y a quelques jours de cela : «Pour Hubert et Saïd, j’en avais marre de Paname. J’ai loué un Airbnb dans le Nord pour 48 heures, pour faire du son tranquille avec une petite vue sur mer, bien nickel». Les choses auraient pu en rester là, sauf que : «Le problème, c’est que quelqu’un m’a aperçu. Dans un tout petit village. Du coup…». Du coup, le rappeur n’a pas eu d’autre alternative que de rester cloîtré dans son studio du moment : «Et le petit studio vue sur mer s’est transformé en cavale, caché comme un mec recherché». La conclusion, signée de l’artiste, est toutefois bien plus légère : «Mais ça a fait un bon son».

Top articles

Dossiers

VOIR TOUT