Actualités Musique

Capitol vire déjà son rappeur virtuel et explique pourquoi

Capitol vire déjà son rappeur virtuel et explique pourquoi

Le contrat entre FN Meka, le rappeur virtuel, et la maison de disque s’achève déjà à cause des pressions subies par Capitol.

« C’est une insulte directe à la communauté noire »

L’aventure s’arrête déjà. FN Meka, le rappeur virtuel qui avait signé en maison de disque il y a une semaine, se retrouve sans contrat. Capitol, qui a décidé de rompre la collaboration, s’est expliqué dans un communiqué : « Nous présentons nos plus sincères excuses à la communauté noire pour notre insensibilité à signer cet artiste sans poser suffisamment de questions sur l’équité et le processus créatif. Nous remercions ceux qui nous ont fait part de leurs commentaires constructifs au cours des deux derniers jours – votre contribution a été inestimable lorsque nous avons pris la décision de mettre fin à notre association avec le projet. »

Capitol a été informé que certains textes de FN Meka comportaient le n-word. L’association Industry Blackout : « Même si nous applaudissons l’innovation dans la technologie… nous trouvons que cette caricature est offensante. C’est une insulte directe à la communauté noire et à notre culture – un amalgame de stéréotypes grossiers, d’appropriation qui dérivent d’artistes noirs, avec des insultes dans les paroles. Cette effigie numérique est une abomination négligente et irrespectueuse envers de vraies personnes qui font face à de vraies conséquences dans la vraie vie. »

Top articles

Dossiers

VOIR TOUT

À lire aussi

VOIR TOUT