Actualités Musique

Après une longue confrontation, Kaaris est libéré de garde à vue

Après une longue confrontation, Kaaris est libéré de garde à vue

On apprenait hier que Kaaris avait été placé en garde à vue pour violences conjugales suite à la plainte de son ex-compagne, Linda. Le Sevrannais a été libéré dans la soirée de mercredi, après de longues heures d’interrogatoire.

Deux versions différentes

Suite à une plainte déposée par Linda en juillet, Kaaris a dû se confronter à elle ce mercredi à Sainte-Geneviève-des-Bois, dans l’Essonne. Les faits remontent à janvier 2021, dans le garage de la nouvelle résidence de son ex à Linas (91). Selon la plainte déposée par la jeune mère, elle aurait eu besoin de : « béquilles et d’une botte de maintien pendant deux semaines », suite aux violences portées par Kaaris. Ce dernier a porté plainte à son tour pour dénonciation calomnieuse. Selon lui : « Linda a orchestré de toutes pièces les faits de violence qu’elle a par la suite dénoncés à l’autorité judiciaire pour exercer une forme de pression médiatique, juridique et financière. »

À la sortie du rappeur de garde à vue, ses avocats sont sereins : « Après 8 heures de confrontations, où nous avons interrogé son accusatrice sur ses mensonges, le procureur a décidé de lever la garde à vue. »

Les conseillers de la plaignante ne sont pas du même avis : « Nous pensons que le parquet se donne quelques jours de réflexion vu la médiatisation du dossier et, sans aucun doute, il convoquera Kaaris devant le tribunal correctionnel d’Evry. »

L’enquête préliminaire se poursuit;

Top articles

Dossiers

VOIR TOUT

À lire aussi

VOIR TOUT