Actualités Musique

25 ans de rap français : 1997 [EPISODE 8]

25 ans de rap français : 1997 [EPISODE 8]

Retrouvez l’un des morceaux historique de l’année 1997 dans le hip-hop hexagonal…

Comme toute culture, le Hip-Hop possède une histoire qu’il est essentiel de maitriser sur le bout des doigts… Débarquée dans les années 80’s en provenance des Etats-Unis, cette tendance a depuis connu un essor continu pour finalement permettre à l’un de ses courants, le Rap, de devenir la musique préférée des français. Booska-P vous propose de retracer l’histoire du Rap en France à travers une série de 25 articles chronologiques qui recouvriront la période 1990 – 2015. Chaque semaine, une année sera explorée à travers l’un de ses morceaux emblématiques.

Cette semaine, c’est donc l’année 1997 et une nouvelle fois le choix a été difficile tant les projets de qualité ont été nombreux. De L’école du micro d’argent (IAM) à Rue Case Nègre (Nèg’Marrons) en passant par Le calibre qu’il te faut (Stomy Bugsy) ou Dans la Sono (Beat de Boul) les classiques ont été nombreux mais indéniablement, cette année-là a été marquée par l’émergence de la Fonky Famiy à travers son projet intitulé Si Dieu veut.

https://www.youtube.com/watch?v=FnRDIg4__Go

Révélé par leur featuring avec Iam sur le morceau Bad Boy de Marseille présent sur l’album solo d’Akhenaton Echec et mat sorti deux ans plus tôt, le collectif composé du Rat Luciano, Sat, Don Choa, Menzo, Pone et Dj Djel avait la lourdement tâche de confirmer et d’ainsi endosser le statut de relève du Rap marseillais. 18 ans plus tard on peut considéré que ce défi a été largement relevé par le groupe puisque Si Dieu veut (double disque d’or) est depuis devenu un classique du Rap hexagonal grâce à des titres tels que Sans rémission, Cherche pas Comprendre, Les mains sales ou encore le superbe La Furie et la foi.

Top articles

Dossiers

VOIR TOUT

À lire aussi

VOIR TOUT