Lacoste stoppe ses collaborations avec Roméo Elvis et Moha La Squale

Le couperet est tombé.

par Ben

La marque au crocodile a tranché : après la mise au grand jour des accusations d’agression sexuelle visant Moha La Squale et Roméo Elvis, la firme a pris la décision de cesser toute collaboration avec les rappeurs.

A lire aussi :

« Mandibules » de Quentin Dupieux, le trailer du film avec Roméo Elvis

Une collaboration de courte durée

Début septembre, le nom de Roméo Elvis revenait sans cesse sur les réseaux sociaux. En cause, les accusations d’agression sexuelle dont a fait l’objet l'auteur de Chocolat. De fait, l’entreprise française, évoquant « une question éthique, morale », annonce mettre fin à sa collaboration avec l’artiste« Ce sont des valeurs qui ne correspondent plus avec l’image de Lacoste, que la marque ne peut pas cautionner », comme l’a rapporté l'entreprise à 20 Minutes. Le rapprochement entre le rappeur Belge et la marque au croco aura donc été de courte durée, Roméo Elvis ayant finalement rejoint Lacoste à la fin de l’année 2019, après de longs mois passés à multiplier les appels du pied.

De son côté, l’artiste a présenté des excuses publiques, par un message publié sur les réseaux sociaux : « Les réseaux s’enflamment et oui, j’ai pris conscience d’avoir utilisé mes mains de manière inappropriée sur quelqu’un, croyant répondre à une invitation qui n’en était pas une, et m’arrêtant dans les instants qui ont suivi dès que j’ai compris. Je regrette sincèrement ce geste et surtout, je réitère publiquement les excuses déjà exprimées de nombreuses fois en privé à la personne. Je suis le moins bien placé, mais je pense que ce qui est trop souvent vu comme un acte banal est une erreur à ne pas faire. Peu importe qui nous sommes. Je ne suis pas fier de cette situation et espère servir d’exemple à ne pas suivre. »

A lire aussi :

GTA 6 seulement disponible sur la Playstation 5 ?

C’est fini pour Moha La Squale également

Roméo Elvis n’est pas le seul à être mis de côté par Lacoste. Accusé de violences et d’agressions sexuelles, Moha La Squale a lui aussi vu son contrat prendre fin. Quand bien même cette décision est intervenue en amont des récents dépôts de plainte visant le rappeur. Ses ennuis avec la justice auraient été l’élément de trop pour la firme française, préférant prendre ses distances avec l’artiste pourtant régulièrement mis en avant dans différentes campagnes.

Donne ton avis

Auteur

Ben : (4160 articles publiés)

1 commentaire sur la news
Pseudo
Mail

Tous les Commentaires

La question n’est pas que la marque Lacoste cesse sa collaboration avec les rappeurs Roméo Elvis et Moha La Squale mais qu’elle ait pu avoir une collaboration avec des rappeurs symboles vivants de la vulgarité et de la musique débile (imaginez du Rap sans paroles) genre musical qui bien sûr suscite de nombreuses vocations puisqu'il n’est pas nécessaire de connaître (même un peu) la musique pour pouvoir « occuper le terrain » ce qui est beaucoup plus facile.

Jy2m le 18/09/2020 à 20h18 - Réagir au message - Signaler - 0Soutenir +1