1 551 Vues
  • Currently 2.67/5
2.7/5

Just Go Bigger: Dans l'objectif de la jeunesse de Montfermeil [REPORT]

Posté le 05 Mars 2019 à 19h00, par ThomasRenard
Just Go Bigger: Dans l'objectif de la jeunesse de Montfermeil [REPORT]

Crédits Photos : Flora Métayer 

 

Nous sommes le 16 février et il flotte encore un air de Saint-Valentin à Montfermeil. Dans le 93, le soleil a décidé de faire des siennes et de réchauffer la jeunesse du coin. Des jeunes sont le sourire aux lèvres car une journée particulière les attend.

Une virgule en travers du visage, car oui, Nike aura tout prévu : une journée axée sur la découverte de la photographie, le tout pour accompagner la sortie de la futuriste AM720. Workshops avec la crème des photographes et vidéastes du moment, initiation Canon en main, discours motivant signé Ladj Ly, réalisateur du célèbre 365 jours à Clichy-Montfermeil (et grand-frère d'Ousmane Ly)... Rien n'a été laissé au hasard pour ouvrir le champ des possibles de nos rookies de la pellicule. Loin de s'arrêter là, l'expérience a ensuite continué avec un shooting en compagnie des équipes de Booska-P. Sous l'objectif des sélectionnés, rien de moins que Youv Dee et Zikzo. Deux newcomers du micro, comme une belle façon de boucler la boucle. 

#liberated

Une photo publiée par Kim Kardashian West (@kimkardashian) le

Worshops : Entre sourire et prise de conscience 

Bishop Nast et Léa Mandana : Reportage

Arrivés sous une véritable bulle chauffée par un soleil de rigueur, les jeunes convoqués pour la journée paraissent plus que jamais concernés. Entre les différents ateliers, chacun y va de son commentaire, mais avec sérieux. L'ambiance est plus que studieuse lorsqu'on se déplace au workshop animé par Léa Mandana et Bishop Nast. Deux profils bien différents, mais terriblement complémentaires. Ici, l'accent est mis sur une discipline en particulier : le reportage. Le but est de pousser les étudiants du jour à documenter leurs vies. Si Léa, notamment connue pour son travail en Irak, traduit la photo comme « une manière d'aller vers l'autre », Bishop, véritable documentaliste du bitume, fait de son appareil « une arme pour enlever l'image qu'on nous colle à la peau ». Partir de soi pour raconter le monde, garder une trace, un héritage du quotidien, voici le leitmotiv des artistes qui rappellent que le reportage peut être partout tant qu'on sait suivre son instinct

Bishop Nast : « Tous étaient captivés ! C'était une première pour moi et au final, c'est un plaisir partagé. Regarder différemment leur quotidien, je pense que c'est un plus pour eux. Je viens du même milieu qu'eux et je les pousse à être curieux. Parfois, on nous met dans des cases et d'autres se fixent des barrières. Pour casser tout ça, il ne faut pas avoir peur d'aller voir ailleurs. »

Léa Mandana : « Il y a de quoi être heureuse après cette journée, car les jeunes avaient déjà des idées, quelque chose à proposer. Il y a eu un vrai échange, cela te fait te sentir utile. Il y avait une fille qui voulait casser les clichés des jeunes filles de Montfermeil, c'est super important. Ils sont jeunes, mais ils ont confiance en eux, avec une réflexion derrière. »

William K : Initiation technique 

Après un moment à réaliser que tout pouvait être photographiable, place à une initiation technique assurée par William K. Car si les yeux de tous sont déjà pétris d'imagination, il faut évidemment que la prise en main suive... Ici, rien n'est laissé de côté, du boitier jusqu'à l'objectif du Canon EOS 4000D. Chacun y va de sa manipulation du bout des doigts : certaines cartes SD volent quand d'autres tiennent leur appareil comme on s'arme d'une manette de PlayStation. Au bout de quelques minutes, tout rentre dans l'ordre et les commentaires fusent sur la mise au point et le triangle d'exposition. L'esprit vif, d'autres s'imaginent déjà au Parc des Princes pour photographier les stars du PSG : « Faire de belles images, ça donne envie. Franchement, on avait pensé revendre les appareils, mais après ce workshop, on est motivé pour faire de la photo ! »

William K : « Je pense que l'évènement a apporté beaucoup de choses à nos jeunes. Il a amené son lot d'inspirations en se basant sur la curiosité et l'envie des concernés. Il devrait y avoir d'autres évènements comme ça, histoire de casser les clichés. Chez ces jeunes, on voit une capacité rapide à prendre en main l'appareil, on sent que c'est la génération des nouvelles technologies. On sent aussi qu'ils ont un univers qui se développe. »

Ousmane Ly et Adrien Lagier : Vidéo 

Difficile de passer à côté du duo le plus chaud du moment à la vidéo, composé d'Ousmane Ly et Adrien Lagier. Derrière les clips de W.L.G de Niska et de Rêves Bizarres d'Orelsan et Damso, le binôme est le marqueur d'un fait à retenir : on peut percer en étant un autodidacte pur et dur. Une expérience partagée à base de phrases impactantes, aptes à bousculer leur auditoire : « Avec ce qu'on vous donne aujourd'hui, vous n'avez plus d'excuses. La meilleure des écoles, c'est la pratique. Faites des erreurs et relevez-vous. » Le but est de pousser les jeunes à développer leur propre univers, à sortir du lot tout en démontant les idées reçues. Ils rappellent que si la photo est une langue universelle, elle peut amener au design ou à la vidéo, mais aide également à avoir un esprit critique. Et si une image vaut mille mots, ceux des étudiants ne sont pas à jeter, eux qui considèrent regarder désormais « les choses autrement ». 

Ousmane Ly : « Aujourd'hui, je pense qu'on a concrètement créé une vocation. Les petits sont arrivés, on leur a donné une paire de Nike et un appareil photo (...). Quand ils ont compris qu'on était comme eux et que de base, on partait de rien pour faire des choses qu'ils regardent et qu'ils kiffent, on a senti la motivation dans leurs yeux. »

Alyas : Lifestyle 

Place ensuite à Alyas pour un workshop qui en a réjoui plus d'un, celui consacré au lifestyle. Dans un monde de l'image qui s'inspire de plus en plus de la rue, nos banlieusards répondent plus que jamais présent. De ses clichés de Neymar autour du globe jusqu'à son travail en studio, Alyas capte l'attention sans forcer. Il se focalise sur des mots clefs et des phrases choc, de quoi pousser nos jeunes à sublimer leur quotidien. Tout est fait pour « mettre la technique au service de ses idées et trouver le bon équilibre entre réalité et mise en scène ». L'importance de ce cours ? Trouver son propre style, se focaliser sur ses lieux de vie, son entourage et ses habitudes pour en ressortir le meilleur, c'est-à-dire l'inattendu. Message reçu, chacun est désormais prêt à provoquer sa chance

Alyas : « C'est un projet carrément cool. On a eu tous types de profils, des jeunes passionnés jusqu'aux néophytes. Il faut leur faire entrer dans la tête qu'il faut suivre ses passions et ne se fixer aucune limite. Maintenant, je vis de la photo alors que j'ai fait de longues études qui n'avaient rien à voir avec ça. C'est ce que rappelle le slogan Just Go Bigger, le but c'est d'être tous les jours meilleur que la veille. On est là pour leur ouvrir des portes, tout est possible en 2019 ! »

Ahtlaqdmm : Performance 

Après la théorie et plusieurs clichés en intérieur, sous la fameuse bulle, l'heure est venue de clôturer nos workshop avec une séance en extérieur. Ahtlaqdmm est l'homme de la situation, lui qui est un adepte de l'exploration. Appareil en bandouilière, nos étudiants deviennent baroudeurs et tentent de ne faire qu'un avec les paysages du coin. Le soleil commence à dézoner le ciel de Montfermeil, moment idéal pour des jeux d'ombre et lumière. Toujours alerte, les jeunes tentent de plus en plus, comme si tout avait été parfaitement intégré. AM720 aux pieds, la scène prend des airs lunaires pour sonner la fin de la journée

Ahtlaqdmm : « Quand on m'a proposé le projet et que j'ai su que c'était pour inspirer des jeunes, j'ai dit oui direct. Cela change, on essaye de transmettre quelque chose et on leur file du matos, c'est parfait. Ils sont réceptifs et certains commencent déjà à sortir des photos très stylées. Ils prennent des initiatives et posent énormément de questions, c'est bon signe ! »

Shooting : Après la théorie, la pratique 

Après une journée costaude du côté de Montfermeil, nos photographes en herbe ont pris le temps de muscler leurs idées. Après la bulle de Montfermeil, place au bitume de Paname et de Bondy en compagnie de l'équipe de Booska-P et notamment de la photographe Flora Métayer, qui a pris soin d'encadrer nos rookies. Un défi de taille se dresse face à différents jeunes sélectionnés pour l'occasion : photographier Youv Dee et Zikxo chaussés des AM720... Deux artistes présents dans notre liste des 11 rappeurs à suivre !

#liberated

Une photo publiée par Kim Kardashian West (@kimkardashian) le

Thierry et Rémi ont relevé le challenge sur la capitale, entre l'iconique Place de la République et le canal Saint-Martin. Cela a donné lieu à un moment certifié Just Go Bigger, hosté par un duo motivé. Notre Booska Colombien Nico note qu'ils avaient « les gestes de vrais professionnels » : « Ils ont réussi à surprendre Youv Dee car ils ont fait un travail de pro. Pour résumer, Rémy et Thierry ont pris les choses en main avec un sacré naturel. »

Ensuite, c'est un trio féminin qui a pris les commandes de cette journée pas comme les autres. Ana, Inès et Yasmine ont pris d'assaut leur 93, direction Bondy pour partir à la rencontre de Zikxo. Un kickeur qui s'est prêté au jeu des photos comme rarement et qui s'est déclaré « heureux de cette initiative »face à des jeunes artistes qui n'ont pas hésité à rentrer en contact avec lui, à le placer en soumettant plusieurs idées. 

Quand les futurs talents de la photographie mettent en lumière les prochains gros noms du rap... Voilà un bon résumé de l'esprit Just Go Bigger ! 

 

#liberated

Une photo publiée par Kim Kardashian West (@kimkardashian) le

#liberated

Une photo publiée par Kim Kardashian West (@kimkardashian) le

Donne ton avis

Auteur (@booska_p )

ThomasRenard : Le site numéro 1 du rap francais. Toute l'actualité du rap francais et américain, le sport et le cinéma en vidéos. (43136 articles publiés) ThomasRenard est sur twitter, vous pouvez le contacter sur @booska_p.

1 commentaire sur la news

Pseudo
Mail

Tous les Commentaires

Asap le 10/03/2019 à 16h07 - Réagir au message - Signaler - 0Soutenir +1

Reçois le top de l'actu

Reçois dans ta boite mail le top des actu du rap, foot et cinéma.

Le meilleur de l'actu

Sylvester Stallone s'inquiète pour Conor McGregor
Une collab Off-white X PNL à venir ?
Sefyu fait son grand retour avec « Mal(à)laise » [VIDEOCLIP]
Toutes les actualités
Me connecter avec mon pseudo / email
Me connecter avec les réseaux sociaux Log avec Facebook
Pas encore inscrit sur Booskap ? M'inscrire
Mon avis sur cette nouvelle version de Booskap.