Israël : Ben & Jerry's va quitter les territoires palestiniens occupés

Une décision forte.

par Leo

Il y a peu, on apprenait que le FC Barcelone avait refusé de disputer un match amical à Jérusalem pour des raisons politiques. Aujourd'hui, c'est au tour de la marque Ben & Jerry's de prendre des décisions fortes contre la politique d'Israël

A lire aussi :

Israël : Contre la politique en place, le Barça n'ira pas à Jérusalem

Une décision qui fait beaucoup parler

Fondée en 1978 par Ben Cohen et Jerry Greenfield, la marque de glaces Ben & Jerry's s'est fait remarquer ces dernières années, en dehors de ses produits, pour ses nombreux engagements. Il y a quelques heures, l'entreprise américaine a pris une nouvelle décision lourde de sens. Dans un communiqué officiel publié sur son site et partagé sur les réseaux sociaux, la société a annoncé qu'elle ne vendrait plus de produits dans les Territoires palestiniens occupés par Israël. Cette décision a entraîné de nombreuses réactions de part et d'autres. 

Dans son communiqué, la marque déclare, dans des propos retranscrits par l'AFP : « Nous pensons qu’il n’est pas compatible avec nos valeurs que les glaces Ben & Jerry’s soient vendues dans les Territoires palestiniens occupés. » Ben & Jerry's devrait rester encore un peu en Israël cependant : « Nous avons un partenariat de longue date avec les détenteurs de notre licence qui fabriquent nos glaces en Israël et les distribuent dans la région. »

L'accord de licence, qui expire l'année prochaine, ne sera cependant pas renouvelé. En réponse à cette décision, le Premier Ministre israëlien, Naftali Bennett, a déclaré à l'AFP : « Le boycott ne marche pas et ne marchera pas, et nous nous battrons avec toutes nos forces. Des glaces il y en a beaucoup, mais nous n’avons qu’un seul pays. »

Donne ton avis

Auteur

Leo : (2559 articles publiés)

Aucun commentaire sur la news
Pseudo
Mail

Top actus