Hologram Clothing, nouvelle pousse du streetwear français

Trois créateurs ambitieux et talentueux.

par Romane DVL

Distribuée sur internet et utilisant Instagram comme outil de communication principal, Hologram Clothing est née de l'association de trois créateurs français. Petit à petit, la marque commence à se créer une véritable place au sein du streetwear de l'hexagone. 

Hologram Clothing, un projet bien particulier

Passionés de mode, trois créateurs français ont décidé de se réunir autour d'un projet commun afin d'apporter un vent de fraîcheur sur la mode urbaine. Et ce projet, c'est Hologram Clothing, label lancé en avril 2016 via une boutique en ligne. L'intitulé de la marque découle d'un procédé de photographie, représentant une image en trois dimensions. Quant au logo, représentant trois triangles au premier abord, il s'inspire de différents points de couture utilisés pour confectionner des pièces et obtenir différentes finitions selon les envies et les besoins. 

 

L'ambition de la marque : amener de la nouveauté dans la mode masculine et dans le streetwear, notamment en cassant les codes des collections semi-annuelles. Ainsi, Hologram tient à livrer des nouveaux produits tous les deux à trois mois. Plusieurs drops sortent ainsi dans l'année, sous le prisme de collections capsules. Les pièces sont donc limitées, afin de garantir une exclusivité et une certaine rareté aux clients. Malgré cette mentalité de toujours proposer de l'inédit, les modèles phares et classiques de l'enseigne pourraient être réédités dans différents coloris. Se considérant comme avant-gardiste, la marque tient à garder une avance sur les choix des couleurs, designs, matériaux et le sizing. La qualité est donc également de mise, tout en gardant des prix abordables : en moyenne 35 euros pour un T-shirt et 80 euros pour un sweat ou un hoodie. 

 

Une communication bien pensée

Afin d'assurer une visibilité ainsi qu'une image bien précise, Hologram Clothing met également en place des partenariats avec des artistes et personnalités de tous horizons. On a donc pu découvrir des connexions avec le chanteur Killason, Dehmo de la MZ, l'humoriste Kader Diaby ou encore Terry Rozier, joueur de NBA.

#liberated

Une photo publiée par Kim Kardashian West (@kimkardashian) le

Donne ton avis

Auteur (@romvne )

Romane DVL : Dis moi qui t'observe je te dirais qui veut ta place. (1040 articles publiés) RomaneDvl est sur twitter, vous pouvez le contacter sur @romvne.

1 commentaire sur la news
Pseudo
Mail

Tous les Commentaires

je préfère lieutenant.

Alibaba le 17/04/2018 à 15h50 - Réagir au message - Signaler - 0Soutenir +1

Top actus