19 721 Vues
  • Currently 2.94/5
2.9/5

Le streaming, qu'est-ce que ça change ?

Posté le 23 Septembre 2016 à 13h10, par yago
Le streaming, qu'est-ce que ça change ?

Si l'on devait retenir un seul mot de cette année 2016 dans le monde de la musique, ce serait celui-là. Occupant une place de plus en plus importante dans l'industrie, le streaming bouleverse les habitudes de chacun. Auditeurs, artistes, maisons de disques... tout le monde doit s'adapter à ce nouveau modèle de consommation qui pourrait bien relancer l'économie d'un secteur en crise depuis de longues années. Booska-P vous en dit plus sur le phénomène. 

Qu'est-ce que le streaming ?

Apparu il y a déjà quelques années sur internet, le streaming permet une lecture en continue d'un contenu audio ou vidéo sans avoir à réaliser un téléchargement préalable. Si le streaming s'est notamment popularisé en permettant aux internautes de visionner, souvent illégalement, des films ou séries sur la toile, il existe également sous une forme plus encadrée depuis l'apparition des plateformes de partage de vidéos que sont Youtube, Dailymotion et autres...

Doucement mais surement, la possibilité de visionner ou d'écouter gratuitement un contenu (en échange du visionnage d'une publicité dans la majeure partie des cas) a pris le dessus sur la logique d'achat, qu'il soit matériel ou virtuel (disque ou digital pour l'audio, Blu-ray/DVD ou VOD pour la video). Conscients de cette réalité, des services tels que Spotify, Deezer, Apple Music ou encore Tidal... sont apparus en proposant, en l'échange d'un abonnement payant, d'accéder de manière illimitée au contenu de leurs catalogues. Dès lors, le streaming payant est devenu une alternative à la consommation classique.

Qu'est-ce que ça change ?

Si aux Etats-Unis, le streaming est déjà le premier mode de consommation payant en matière de musique devant le physique et le digital (34,3% des revenus), ce n'est pas encore le cas en France. Pour autant, sa fulgurante ascension (+44%, 12,8 milliards de titres écoutés en France au premier trimestre 2016) laisse augurer d'une issue comparable dans l'hexagone.

Principale conséquence, cette nouveauté a relancé tout un secteur (+6% de revenus sur le premier trimestre 2016, meilleur résultat depuis 2010). En permettant à tous d'accéder à des millions de titres et projets en échange de la somme de 10e, le streaming a mis un frein à l'essor du téléchargement illégal. Même si elles prennent désormais différentes formes, les ventes sont de retour. 

Nouveau contexte, donc nouvelles règles... Sans nulle doute, cette manière inédite de consommer va entrainer une nouvelle manière de vendre. C'est la loi de l'offre et de la demande. Désormais, il ne s'agit plus d'inciter à acheter, mais à écouter. Rares sont les personnes qui feront un sacrifice pécunier pour acquérir un projet de nos jours. Par contre, bien plus nombreux seront ceux à jeter une oreille sur un projet figurant sur leurs applications, d'autant que ces écoutes ne leur couteront rien de plus. D'ores et déjà, les artistes ont adapté leurs stratégies. Leur musique doit aujourd'hui se propager au maximum, sans obligatoirement entrainer l'achat. 

La comptabilisation pour les certifications

Depuis le mois de juillet dernier, le streaming est officiellement comptabilisé pour les certifications GFK (disques d'or, de platine, de diamant...) sous un modèle de comptabilité extrêmement compliqué expliqué par le SNEP.

Pour faire plus simple, environ 1 500 streams équivaudraient à une vente...

 

L'impact sur le monde du rap

S'il y a bien un domaine où le streaming a eu un effet bénéfique sur les ventes, c'est celui du rap (passage de 15,5% du marché à 26,6%) où les auditeurs, surtout issus de la jeunesse, représentent la majeure partie des adeptes du streaming. A titre d'exemple, les derniers projets de MHD, SCH ou encore Niska ont tous été certifiés avec plus de la moitié de leurs ventes émanant du streaming. 

Cette prise en compte récente du streaming dans les chiffres a permis à de très nombreux artistes d'accéder à des distinctions, au point que certains militent déjà pour un retour du disque d'or à 100 000 ventes. Un rétro-pédalage qui ne serait pas totalement dénué de sens afin que ces récompenses conservent leurs caractères exceptionnelles.  

Booska Zifukoro de Niska

Artiste : Niska - Album : Zifukoro
Vues : 319 797 fois, ajouté Le 06/05/2016Exporter le player vidéo

Donne ton avis

Auteur (@simon2booskap )

yago : L'humilité et l'orgueil le tout dans un même homme, la folie et la raison le tout dans un seul homme, j'ai le coeur d'aladdin et les vices de Jafar (5989 articles publiés) yago est sur twitter, vous pouvez le contacter sur @simon2booskap.

7 commentaires sur la news

Pseudo
Mail

Top Commentaires

Le streaming c'est bien mais compter ça comme des ventes c'est vraiment un système de ****
Avec ce système là tout les rappeurs sont disque d'or...

Djadja et Dinaz disque d'or Sch platine ect c'est de la **** nous le public on sait les vrais chiffres (physique et digital)

PNL eux ont vendus 51k en une semaine sans le streaming !
Ça c'est une performance

Dracuie le 23/09/2016 à 13h58 - Réagir au message - Signaler - 0Soutenir +1

Ok on doit connaître les chiffres du streaming mais indépendamment des ventes physiques et digitales

Dracuie le 23/09/2016 à 14h03 - Réagir au message - Signaler - 0Soutenir +1

Tous les Commentaires

La vente physique et digital c'est un acte d'adhésion a un album et/ou un artiste le streaming c'est surtout de la curiosité et après approbation ou non. Pour le cas de Yvick c'est exactement ça il a généner une énorme curiosité et ça ce voit sur sa répartition de ses ventes
50 536 albums écoulés (36 242 en équivalent stream 7 067 en physique et 7 227 en digital).
Une large majorité de ses ventes c'est un mec qui a streamer (cliquez) plus de 500 sur un des titres de son album. Bon à moins d'être masochiste si tu clique plus de 500 fois sur un même album c'est que tu kiff un minimum même si tu veux pas te l'avouez...

Kay le 04/07/2017 à 16h52 - Réagir au message - Signaler - 0Soutenir +1

Et non le disque d'or doit rester a 50 000 car on est pas a l'abri d'une nouvelle chute disque ou du streaming

Bart le 26/09/2016 à 03h04 - Réagir au message - Signaler - 0Soutenir +1

Mais en quoi ça vous dérange vous êtes pas des artistes a ce que je sache ? Fermez vos gueules un peu sur ma vie les gens parles trop mal sur le net si il font des disque d'or c'est bien pour eux et en plus désolé mais le streaming n'avantage pas vraiment les ventes des grand artiste mhd est disque d'or en digital et physique avec le streaming il est platine pareil pour sch alonzo JUL ! Le seul a qui sa profite c'est niska bande d'inculte !

Bart le 26/09/2016 à 03h02 - Réagir au message - Signaler - 0Soutenir +1

Sch n'a pas vendu 50000 albums d'Anarchie et encore moins Alonzo qui n'a même pas fait 40000

Dracuie le 26/09/2016 à 03h02 - Signaler - 0Soutenir +1

Le streaming à vu la rareté du disque d'or volé en éclat aujourd'hui alonzo djadja et dinaz ou le dernier projet de sch sont disque d'or alors que niveau vente physique et digital ils ne le méritent pas du tout.
Tout les anciens record vont volé en éclat ceux qui étaient fier des 51 000 de booba en première semaine ceux qui étaient fier des 58 000 de rohff en première semaine bah aujourd'hui djadja et dinaz peuvent faire autant grâce au streaming.
Et ce qui est clairement dérangent c'est que le streaming n'est pas une vente tu valide pas forcément l'artiste.
J'écoute beaucoup de rap j'ai replay nombre de fois l'album à alonzo par exemple parce que je suis pas un rageux j'écoute plusieurs fois voir si sa me plaît ou pas et franchement j'aurai jamais mis un centime sur son album sauf que mes écoutes sont comptabilisé dans ses ventes c'est pas juste....

En tout cas un grand bravo à PNL pour leurs 51 000 vente en première semaine sans streaming on attend l'album de kery James avec impatience l'album du prince de la trap kaaris et Surnaturel du légendaire Rohff

Bendo le 23/09/2016 à 16h51 - Réagir au message - Signaler - 0Soutenir +1

Ok on doit connaître les chiffres du streaming mais indépendamment des ventes physiques et digitales

Dracuie le 23/09/2016 à 14h03 - Réagir au message - Signaler - 0Soutenir +1

Le streaming c'est bien mais compter ça comme des ventes c'est vraiment un système de ****
Avec ce système là tout les rappeurs sont disque d'or...

Djadja et Dinaz disque d'or Sch platine ect c'est de la **** nous le public on sait les vrais chiffres (physique et digital)

PNL eux ont vendus 51k en une semaine sans le streaming !
Ça c'est une performance

Dracuie le 23/09/2016 à 13h58 - Réagir au message - Signaler - 0Soutenir +1

Reçois le top de l'actu

Reçois dans ta boite mail le top des actu du rap, foot et cinéma.

Le meilleur de l'actu

Snoop Dogg a reçu un coup de pression de la Maison Blanche
Qui sont les rappeurs les plus certifiés: Booba, PNL, Niska, Damso ?
Dwayne Johnson en remet une couche sur Tyrese Gibson
Toutes les actualités
Me connecter avec mon pseudo / email
Me connecter avec les réseaux sociaux Log avec Facebook
Pas encore inscrit sur Booskap ? M'inscrire
Mon avis sur cette nouvelle version de Booskap.