La manette de la PS5 aurait une durée de vie de... 417 heures

Des tests qui font tâche.

par Ben

A nouveau, il est question du DualSense Drift, soit ce mal qui touche la manette de la PlayStation 5. Sans trop entrer dans les détails techniques, ce défaut qui impacte les pads de la bécane de Sony va faire dérailler ses joysticks. Après avoir été fouiller dans les entrailles du contrôleur, des spécialistes ont des nouvelles peu rassurantes à donner.

A lire aussi :

Enfin une coque noire pour votre PlayStation 5

DualSense, une durée de vie relativement faible ?

L’équipe d’iFixit, entre autres réputée pour sa capacité à noter la réparabilité des produits high-tech, a donc eu la bonne idée d’ouvrir une DualSense en deux. Après une analyse approfondie, la conclusion est la suivante : le pad livré avec la PlayStation 5 aurait une durée de vie moyenne de 417 heures avant de voir ses performances décliner. Autant le dire, c’est peu. Confirmant que les pièces utilisées au sein de la manette sont les mêmes que celles que l’on va retrouve dans le pad Xbox Elite, lui aussi en proie à des problèmes de « drift » (les stick analogiques vont déclencher des actions sans que vous n’ayez besoin de les toucher), iFixit lève même une question qui fâche. 

 

Ne faites pas ça chez vous

Partant du principe que Sony avait forcément en tête la possibilité de voir la situation déraper en intégrant des joysticks standards réputés difficiles à réparer, au sein de sa DualSense, l’équipe de bricoleurs experts se demande si la firme nippone n’a tout simplement pas trop voulu réduire les coûts sur ses pads, au point de limiter leur durée de vie et de rendre leur réparation relativement complexe pour le quidam. Reste que iFixit invite les victimes du DualSense Drift à ne pas se lancer dans des réparations complexes, et à plutôt contacter Sony en direct afin de trouver une solution.

Donne ton avis

Auteur

Ben : (4746 articles publiés)

Aucun commentaire sur la news
Pseudo
Mail