iPhones bridés : Apple va verser 500 millions de dollars à ses clients

Un dédommagement XXL à destination des clients fourvoyés !

par Jeune Dauphin

Une longue bataille judiciaire a pris fin il y a peu : Apple, acculé, a accepté de verser 500 millions de dollars à ses clients trompés par une mise à jour insidieuse. Explications.

A lire aussi :

Au cinéma, Apple empêche les méchants d'utiliser un iPhone

Apple passe à la caisse

Apple va devoir sévèrement mettre la main à la poche. En effet, la célèbre firme est en procès depuis déjà quelque temps avec de nombreux clients. Détenteurs de modèles iPhone 6 ou 7, ils ont constaté que leurs mobiles avaient été ralentis délibérément par la firme - par le biais de mises à jour iOS - sans en avoir été informé. En décembre 2017, l'entreprise avait déjà présenté ses excuses concernant cette pratique, utilisée selon eux pour compenser le vieillissement de la batterie et éviter qu'ils ne s'éteignent subitement. Toutefois, elle avait nié les accusations d'obsolescence programmée : « Nous n'avons jamais fait, et jamais ne ferons quelque chose pour raccourcir intentionnellement la durée d'existence d'un produit Apple ou encore réduire la qualité de nos produits pour amener à en changer » a déclaré la firme.

Quoi qu'il en soit, « après deux années de contentieux et de lutte acharnée, les parties sont parvenues à un accord » a annoncé la cour de San José en Californie. Selon cet accord provisoire conclu vendredi 28 février, Apple s'engage à dépenser au minimum à hauteur de 310 millions de dollars et jusqu'à 500 millions de dollars pour payer les avocats des plaignants et dédommager les utilisateurs des smartphones bridés volontairement. Ces derniers recevront environ 25 dollars par appareil acheté, en sachant que ce montant fluctuera en fonction du nombre de clients qui formuleront une demande de dédommagement. Quant aux avocats qui ont mené cette bataille judiciaire, ils récupéreront pas moins de 90 millions de dollars.

Apple : pas pour les méchants !

C'est l'éminent Rian Johnson qui a vendu la mèche. Réalisateur des succès A couteaux tirés et Star Wars : Les Derniers Jedi, l'Américain n'a pas fait dans la langue de bois face à la caméra de Vanity Fair. Pour le célèbre magazine, l'artiste a partagé ses anecdotes de tournages et notamment une qui devrait irriter les fans de films d'espionnage et autres thrillers : oui, Apple empêche bien les méchants du cinéma de se munir d'un iPhone. Voilà de quoi entacher les intrigues de certains long-métrages et donner du grain à moudre aux spectateurs les plus avertis. Tous les moyens sont bons pour lisser son image...

Donne ton avis

Auteur

Jeune Dauphin : (1891 articles publiés)

Aucun commentaire sur la news
Pseudo
Mail