Après la PS5, une pénurie de Nintendo Switch ?

Après la PS5, la Switch ?

par Ben

La pénurie de semi-conducteurs continue de faire des ravages. Empêchant les constructeurs de consoles de jeu, Sony en tête de file, mais aussi de smartphones, de livrer les quantités demandées, la situation pourrait être amenée à durer. Et Nintendo pourrait à son tour en faire les frais.

A lire aussi :

Les pénuries de PS5 et Xbox Series X devraient durer

La Switch cartonne toujours

La débâcle continue. La pénurie de composants, ralentissant considérablement l’assemblage des consoles de jeu du moment (dont les PlayStation 5 et Xbox Series S/X) devrait durer plus longtemps qu’escompté. Au point de s’étendre jusqu’au second trimestre de l’année 2022 comme l’a lui-même évoqué Yong Liu, l’influent président de Foxconn. Pas de quoi arranger les affaires des constructeurs dont, dont Nintendo.

Le PDG de l’entreprise Shuntaro Furukawa a d’ailleurs accordé un entretien au quotidien japonais Nikkei afin d’évoquer la potentielle pénurie de Nintendo Switch qui se profile à l’horizon : « Au Japon et dans d’autres pays, la demande est très forte depuis le début de l’année, et il y a un risque de pénurie pour certains marchés dans le futur. […] Il est encore difficile de dire comment nous pourrons gérer cette situation si elle se présente, mais dans certains cas, nous pourrions être dans l’incapacité d’honorer les commandes. » 

La Switch Pro impactée ?

Une manière de glisser que 4 ans après sa sortie, la Switch cartonne toujours autant dans les rayons, et qu’il pourrait être compliqué de s’en procurer un exemplaire d’ici les futures fêtes de fin d’année, par exemple.

Plus embêtant, cette pénurie pourrait retarder la sortie de cette hypothétique Switch Pro, évoquée pour la fin de l’année 2021 d’après d’insistantes rumeurs et qui permettait de profiter d’un écran OLED compatible 4K.

Donne ton avis

Auteur

Ben : (5241 articles publiés)

Aucun commentaire sur la news
Pseudo
Mail