A cause du coronavirus, pas de nouveaux emojis en 2021 !

Une mauvaise nouvelle pour les adeptes des rébus...

par Jeune Dauphin

Pas d'emojis en 2021 ! La nouvelle est tombée ce mercredi 8 avril. Toutefois, pas de panique : l'addition de cette année est toujours d'actualité.

A lire aussi :

Sony dévoile la manette de la PlayStation 5 [PHOTOS]

Une conséquence imprévisible

La crise provoquée par la menace du coronavirus sur le globe a des conséquences insoupçonnées. A cause de cette dernière, il n'y aura tout simplement pas de nouveaux emojis l'année prochaine, soit en 2021. Le consortium Unicode, qui décide des emojis qui figurent dans nos smartphones, a annoncé à travers un billet posté sur son blog que sa prochaine version ne serait présentée qu'en septembre 2021, soit six mois après la date précédemment arrêtée. Ainsi, les pictogrammes qui seront retenus lors de cette échéance ne seront mis à disposition du public qu'en... 2022.

« Dans les circonstances actuelles, nous avons entendu dire que nos contributeurs ont beaucoup à faire en ce moment et nous avons décidé qu’il était dans l’intérêt de nos volontaires et des organisations qui dépendent de la norme de repousser notre date de sortie. Cette année, nous ne pouvons tout simplement pas nous engager à respecter le même calendrier que par le passé » a déclaré le consortium dans le communiqué disponible en accès libre. Toutefois, le coronavirus ne remet pas en cause la sortie de la prochaine salve d'emojis annoncée le 10 mars dernier : y figurent notamment celui du drapeau transgenre, de la fondue ou encore de l'oiseau disparu. La liste complète est à disposition ci-après.

Le calendrier Apple bouleversé

Du côté des smartphones, le calendrier est également bousculé par l'épidémie de coronavirus qui frappe le monde entier. Alors que la Chine a été touchée la première, la population a dû entrer dans une période de confinement de deux mois. Un laps de temps durant lequel les usines du pays n'ont pas fonctionné correctement, ce qui a provoqué du retard dans les productions de certains modèles... Dans une note interne que CNBC a pu consulter, on apprend que ce retard sera répercuté sur les présentations des nouveaux iPhones. « Nous pensons qu’un retard du lancement de l’iPhone d’un ou deux mois puisse intervenir. » Plus rassurant pour la marque à la pomme, le retard envisagé est de deux mois au maximum : « [Nous] ne pensons pas qu’un retard d’un voir deux trimestres soit probable. »

Donne ton avis

Auteur

Jeune Dauphin : (1891 articles publiés)

Aucun commentaire sur la news
Pseudo
Mail