Plus de 1000 films des plus grands réalisateurs en accès libre !

Parfait pour cette longue période de confinement qui nous attend...

par Jeune Dauphin

Vous cherchez de quoi tuer l'ennui ou encore compenser vos besoins de cinéphiles ? On a la solution pour vous !

A lire aussi :

« Scream 5 », cette fois, c'est officiel

L'histoire du cinéma à l'honneur

L'année risque d'être difficile pour l'industrie du cinéma. De nombreux tournages ont été suspendus à cause du coronavirus qui se propage dans le monde entier. Pire, dans certains pays comme l'Italie, l'Espagne ou encore la France, toutes les salles de cinéma sont fermées jusqu'à nouvel ordre afin de préserver la population d'une éventuelle contamination. Ainsi, les plus cinéphiles d'entre nous pourraient passer de prochaines semaines très frustrantes...

Heureusement, Internet est là pour nous rappeler à quel point il est un outil génial. Outre les plateformes de streaming payantes comme Netflix, Amazon Prime ou encore Disney+ dont vous connaissez probablement l'existence (et les tarifs), il existe des alternatives complètement gratuites et surtout légales. Parmi elles, on peut compter sur Open Culture qui dispose d'une base de données de plus de 1150 films rares en accès libre. Y sont notamment disponibles les premiers film de Stanley Kubrick (Fear and Desire, 1953) et de Christopher Nolan, tout comme le projet de fin d'études de David Cronenberg ou encore des oeuvres de Tim Burton, Alfred Hitchcock ou encore Akira Kurosawa. En outre, on peut y visionner des films dans lesquels apparaissent John Wayne ou encore Bruce Lee, des monstres sacrés du cinéma. La liste exhaustive est disponible à travers ce lien

Le cinéma face au coronavirus

Comme mentionné brièvement plus haut, l'industrie du cinéma souffre face au coronavirus. De nombreux films très attendus par le public ont été repoussés à beaucoup plus tard dans l'année, à l'instar de Mulan ou encore du dernier long-métrage autour de James Bond, Mourir peut attendre. Pire, la sortie de Fast and Furious 9 a été repoussée à l'an 2021. En outre, les acteurs sont atteints directement ou indirectement par cette maladie à la contagiosité très élevée. La semaine dernière, Tom Hanks nous apprenait que sa femme et lui étaient contaminés par le coronavirus alors qu'ils préparaient un prochain tournage en Australie. 

Donne ton avis

Auteur

Jeune Dauphin : (1780 articles publiés)

Aucun commentaire sur la news
Pseudo
Mail