Netflix perdrait une fortune à cause des comptes partagés

Il est question d'une somme colossale.

par Ben

Le partage de mots de passe Netflix fait du tort à la société de vidéo en streaming. Comme l’évoque une étude publiée par Magid pour le compte du réseau CNBC, la firme laisserait potentiellement filer 1,6 milliard de dollars chaque année du fait de cette politesse offerte à ses abonnés.

A lire aussi :

Les pros du cinéma se liguent contre la dernière nouveauté de Netflix

Plus d'un milliard de dollars de pertes par an

Réputé pour sa capacité à tolérer le partage de compte entre différents utilisateurs, Netflix pourrait bien faire marche arrière. Cette étude signée Magid évoque que si seulement 9% des abonnés aux Netflix et assimilés se laissent aller au partage, cela représente dans le cas précis de la firme au logo rougeâtre environ 13,7 millions de personnes visionnant ses programmes sans payer. En partant du principe qu’aux Etats-Unis, l’abonnement à Netflix est facturé 9,95 dollars par mois, il est question d’une perte potentielle à hauteur de 135 millions de dollars par mois, donc 1,62 milliard de dollars chaque année. Greg Peters, l’un des pontes de la plateforme, avait précédemment confirmé qu'il continuerait à «surveiller» cette tendance au partage de comptes, sans «avoir le projet de changer quoique ce soit». Mais ça, c’était avant ?

Le service prêt à sévir ?

S’il n’a pas encore réagi de manière officielle, Netflix pourrait actuellement réfléchir à une manière de cadenasser cette possibilité de partager un compte. Il aura agité la menace au moment de le présentation de ses derniers résultats, faisant comprendre à demi-mot que l’arrivée imminente des Apple TV+ et Disney+ l’obligerait à durcir le ton : «Le lancement de ces nouveaux services va être bruyant. Il y aura peut-être un léger vent contraire sur notre croissance, et nous avons tenté de le prendre en compte dans notre orientation». Sachant que Disney+ a d’ores et déjà confirmé que le partage des comptes ne sera pas possible sur sa plateforme, Netflix a bel et bien la possibilité technique de bloquer cette faille. Etant donné l’enjeu financier, il serait étonnant qu’il ne finisse pas par céder.

Donne ton avis

Auteur

Ben : (3833 articles publiés)

Aucun commentaire sur la news
Pseudo
Mail