Mike Tyson n'a pas le souvenir d'avoir tourné dans Very Bad Trip

Non, il ne perd pas la mémoire.

par Ben

A la fin des années 2000, Very Bad Trip (The Hangover en V.O.) débarquait dans les salles obscures. Ce succès est entre autre marqué par une courte apparition de Mike Tyson. Le fait que est ce dernier n’a aucun souvenir d’avoir tourné dans le long-métrage.

A lire aussi :

Jon Jones VS Mike Tyson... en boxe et en MMA !

Drogue et alcool, le cocktail fatal

La légende du ring est réputé pour avoir systématiquement une anecdote à glisser sur ses (nombreuses) frasques. Lors d’une interview avec Tony Robbins, il en a profité pour admettre ne plus se souvenir avoir fait un caméo dans le film Very Bad Trip. Comme il l’explique, sa consommation d’alcool et de drogues à l’époque l’empêchait d’y voir clair : «Je rencontre ces types dans le club, ils sont dans le coin VIP, et je dit : «C’est là où je m’assied normalement, personne d’autre n’est là». Donc je me pose ici, je vais voir ces mecs afin de savoir ce qu’il font dans mon coin. C’était Zach [Galifianakis], l’autre type, et il dit : «Nous allons tourner dans un film avec toi». Et je réponds : «Ouais ? Quand ?». Et il dit : «Demain». Et je n’en avais aucune idée, puisque je buvais et que je consommais des drogues à l’époque, le fait de prendre de la drogue m’empêche de me souvenir que je suis impliqué dans le film. J’ai dû aller le voir en salle, et ce fut un succès». Effectivement, le long-métrage dans lequel Bradley Cooper, Ed Helms et Zach Galifianakis se partagent l’affiche aura récolté 469 millions de dollars au box-office. Plus précisément, Tyson était sous cocaïne au moment du tournage, comme il l’a lui-même confessé : «J’étais une épave. J’étais en surpoids. J’étais un porc, défoncé à la cocaïne.»

En attendant le retour sur le ring

Désormais clean, Tyson s’apprête même à reprendre le chemin des rings, pour la bonne cause«Je ne me ferais pas d’argent avec ce combat. […] L’argent sera reversé aux causes qui me sont chères. […] Je vais aider les sans-abri et ceux en proie aux addictions. Parce que j’ai été un sans-abri et que j’ai moi-même eu des addictions. Je sais à quel point c’est difficile, et peu de gens peuvent survivre comme je l’ai fait.»

Donne ton avis

Auteur

Ben : (3835 articles publiés)

Aucun commentaire sur la news
Pseudo
Mail