Harley Quinn dans tous ses états pour son tout premier trailer !

Margot Robbie va encore faire tourner les têtes dans « Birds of Prey »...

par Aurelien

Malgré les millions de dollars amassés au box-office en 2016, Suicide Squad avait néanmoins déçu dans les grandes largeurs, fans et critiques reprochant au film de tenir plus du package marketing sans âme que de la version DC Comics des Douze Salopards promise.

Seule rescapée de cette campagne de bashing, Margot Robbie qui dans le rôle d’Harley Quinn brillait de mille feux.

Flairant là la bonne affaire, la maison DC avait alors très vite décidé de mettre en chantier un spin-off entièrement dédié au personnage : Birds of Prey (And The Fantabulous Emancipation of One Harley Quinn).

Exit le Joker de Jared Leto, exit son début de romance avec Deadshot/Will Smith, le film tournera ici comme son titre l’indique autour de la prise d’indépendance de l’ancienne psychiatre de l'asile d'Arkham.

Accompagnée de ses copines Huntress (Mary Elizabeth Winstead, une fille de mafieuse qui s’est juré de combattre le crime organisé) et Black Canary (Jurnee Smollett-Bell, une super héroïne au cri destructeur), elle s’en prendra au parrain du crime Black Mask (Ewan McGregor).

A lire aussi :

Les 15 femmes les plus badass de l'histoire du cinéma ! [DOSSIER]

Un leak qui fait bien les choses ?

Bien qu’annoncé pour le 7 février 2020, les premières images du film viennent d’être dévoilées de manière plus ou moins officieuse.

Chose plutôt surprenante, un premier teaser a en effet tout d’abord été diffusé, non pas en ligne, mais dans les salles de cinéma ukrainiennes avant d’arriver sur le sol US – il est actuellement projeté avant la suite de Ça et la version longue de Spider-Man: Far From Home.

Le voici ci-dessous en version originale dans la meilleure qualité possible.

Attention toutefois de ne pas trop vous fier à l’ambiance légère affichée : si l’on en croit Margot Robbie, Birds of Prey (And The Fantabulous Emancipation of One Harley Quinn) devrait être interdit aux moins de 17 ans aux États-Unis, une première pour un film de cette envergure.

A lire aussi :

Les 15 femmes les plus badass de l'histoire du cinéma ! [DOSSIER]

Donne ton avis

Auteur (@AurelienBurlet )

Aurelien : « Certains veulent un boule, d'autres des sapes, beaucoup veulent faire fortune, je voulais juste être cool » (1741 articles publiés) Aurelien est sur twitter, vous pouvez le contacter sur @AurelienBurlet.

Aucun commentaire sur la news
Pseudo
Mail