« Black Mirror » à l'arrêt car trop sombre pour le public ?

Pas de saison 6 en cours, a jugé bon son créateur.

par Jeune Dauphin

Apparemment, Black Mirror serait beaucoup trop sombre pour le monde actuel. C'est le créateur qui le dit !

A lire aussi :

Disney planche sur un « Pirates des Caraïbes » au féminin

« Black Mirror » dépassé !

Black Mirror, une série d'anticipation connue pour certains épisodes choc et sa ligne directrice de nous faire réfléchir sur notre société en constante mutation, a une nouvelle fois été rattrapée par la réalité. Charlie Brooker, le créateur du programme, l'a lui-même concédé à demi-mot lors d'une interview accordée au Radio Times. Interrogé quant à une sortie prochaine de la saison 6 sur Netflix, il s'est dit pas sûr que « le public puisse supporter une autre saison pour le moment » au vu de la crise sanitaire causée par le coronavirus. Pour lui, sa série est bien trop déprimante pour le monde dans lequel on vit actuellement : « Je suis occupé à faire d’autres choses. Franchement, en ce moment, je ne vois pas qui voudrait regarder des histoires mettant en scène des sociétés en train de s’écrouler. Donc, je ne suis pas du tout en train de travailler sur de nouveaux épisodes de Black Mirror. J’ai plutôt envie de retrouver mon sens de l’humour. Du coup, j’écris des scénarios pour me faire rire. » Retenons que l'on devra prendre notre mal en patience avant une potentielle saison 6 qui ne semble pas du tout dans les tuyaux...

Une nouvelle série Netflix

Netflix nous a toutefois préparé de bien jolies choses pour les semaines à venir. Le 15 mai, la plateforme de streaming mettra en ligne la saison 1 d'une toute nouvelle création originale. Elle est l'oeuvre d'Alex Pina, bien connu dans le monde des scénaristes puisqu'il est le créateur de La Casa de papel, un des plus gros blockbusters de Netflix. Intitulée White Lines, la série a fait beaucoup de promesses dans un trailer festif et explosif : son titre est une référence éclatante à la cocaïne et une des lignes directrices de ce programme décrit comme un thriller sombre aux enjeux encore énigmatiques dans un décor de rêve, à savoir celui des Baléares, une destination de vacances où les excès durant les fêtes aussi arrosées que saupoudrées sont nombreux.

Donne ton avis

Auteur

Jeune Dauphin : (1872 articles publiés)

Aucun commentaire sur la news
Pseudo
Mail