Banlieusards, une bande-annonce électrique pour le film de Kery James

Le premier film de Kery James se précise.

par Ben

Attendu à partir du 12 Octobre prochain sur Netflix, Banlieusards signe l’incursion de Kery James dans le cinéma. Scénariste et co-réalisateur du projet, il a visiblement fait le choix d’un récit réaliste.

A lire aussi :

Kery James et Youssoupha se livrent « Les Yeux Mouillés » [VIDEOCLIP]

Sur Netflix le 12 octobre prochain

Le rappeur à la carrière longue comme le bras s’est fendu d’une publication sur Instagram pour annoncer l'arrivée de la bande-annonce de Banlieusards

« Ce n'est pas sans émotion que je vous dévoile la bande-annonce de Banlieusards mon premier film en tant que scénariste, disponible le 12 Octobre sur Netflix. Un film que j’ai co-réalisé avec Leïla Sy et dans lequel je joue aux côtés de Jammeh Diangana, Bakary Diombera, Chloé Jouannet, Dali Benssalah et Kani Diarra. Une histoire de famille, de choix et d’éloquence qui se déroule en banlieue telle que je la connais et telle que vous la reconnaîtrez, sans clichés, sans caricatures ni tentatives de subversion. J’en avais marre de voir les mêmes s’emparer de nos récits. Alors j’ai écrit mon propre scénario, dépeint nos vies… »

Un drame scénarisé par Kery James

En construction depuis 5 ans, ce projet plein d’ambition fera le focus sur l’histoire de 3 frères issus de la banlieue : Demba (Kery James), Soulaymaan (Jammeh Diangana) et Noumouké (Bakary Diombera).

Le synopsis donne une idée plus précise du drame qui liera la fratrie : « Trois frères issus d’une banlieue sensible de la région parisienne. Soulaymaan, élève avocat à Paris, réussit brillamment ses études. Son chemin croise celui de Lisa face à laquelle il débat sur la responsabilité de l’Etat dans la situation actuelle des banlieues lors de la finale d’un célèbre concours d’éloquence. Demba, l’aîné, vit aux rythmes du trafic et de la rue. Leur petit frère Noumouké, 15 ans, cherche encore sa voie, et doit choisir auquel de ses deux grands frères il veut ressembler. Une bagarre, un coup de feu, un drame ».

Kery James s’étant occupé du scénario, il est assuré que les lieux communs et les clichés éculés n’auront pas droit de cité dans cette production, attendue sur la plate-forme Netflix d’ici quelques jours, donc.

Donne ton avis

Auteur

Ben : (4024 articles publiés)

6 commentaires sur la news
Pseudo
Mail

Top Commentaires

Wow!

Toutou le 28/09/2019 à 17h32 - Réagir au message - Signaler - 0Soutenir +1

Si son film est aussi défaitiste que ses sons non merci

M le 29/09/2019 à 20h53 - Réagir au message - Signaler - 0Soutenir +1

Tous les Commentaires

Réponse à pops
Je suis d’accor Avec toi mais le mec (m) il comprend déjà pas les textes de kery (le gars il parle de défaitisme mdr quoi) alors je ne pense pas qu’il va comprendre ton commentaire mdr

Limsa le 30/09/2019 à 10h57 - Réagir au message - Signaler - 0Soutenir +1

Victime un jour victime toujours

Billy billy le 30/09/2019 à 09h21 - Réagir au message - Signaler - 0Soutenir +1

Impatient de connaître le sens morale de la création de ce grand artiste... je me permet de répondre a M en lui disant simplement qu’il évite de cracher dans la soupe car Kery James a sûrement dû marquer plus d’une fois son subconscient car son arrogance ne lui permet pas de le reconnaître tout haut CAR quel artiste Kery James... Un homme vrai dans ses propos et qui n’a fais que citer de nombreuse vérité sociale via un dialecte parfois très éclectique tous le long de sa carrière alors chuttt garçon M... il n’a fais que de dire tous au long de sa carrière et sous différentes formes la brutalité du monde ou l’on vit... Respect d’avoir donner de son temps de sa patience et de sa personne pour dire tout haut des VÉRITÉS à travers des sons chocs mais moins choc que cette chienne de vie quand on la vie... Respecte ceux qui ouvre leur bouche au nom de l’éveille des consciences au lieu de l’ouvrir pour une critique remplie de pessimisme et qui est de ta bouche qu’une critique défaitiste et tu emploie le mot défaitiste alors que tu l’es toi même en ne croyant pas en ce qu’il a pu créer avec Netflix mdr... Tu es un canular en réalité... mdr... Je te dois le respect car je te connais pas mais là t’ai deconné M... mdr... C’est rien tu vas te ressaisir... En réalité ta critique te défini toi même... mdr... Peut être que ce film changera la vision que tu as de la vie... Laisse toi une chance mdr... Kery James est un bon pour ceux qui ont un peu de palet l’amiii... Merci Kery James d’avoir bercer ma jeunesse de m’avoir donner parfois l’envie de méditer sur certain sujet de m’avoir accompagner inconsciemment dans des moments de ma vie dans les enceintes de ma caisse avec mes potes ou seul... Respect pour ce que tu as DONNER de toi et la profondeur de tes pensées sur tous les sujets que tu as évoqués pendant toutes ses années...

Pops le 30/09/2019 à 01h13 - Réagir au message - Signaler - 0Soutenir +1

Ces sons défaitistes ? Site un exemple la je vois pas

Limsa le 29/09/2019 à 23h53 - Réagir au message - Signaler - 0Soutenir +1

Si son film est aussi défaitiste que ses sons non merci

M le 29/09/2019 à 20h53 - Réagir au message - Signaler - 0Soutenir +1

Wow!

Toutou le 28/09/2019 à 17h32 - Réagir au message - Signaler - 0Soutenir +1