37 697 Vues
3.4/5

15 trucs à savoir sur le doublage français de Dragon Ball !

Posté le 21 Février 2017 à 13h46, par Aurelien
15 trucs à savoir sur le doublage français de Dragon Ball !

1. San Goku est doublé par Patrick Borg dont le CV très fourni compte de nombreuses voix de jeux vidéo (Assassin's Creed, Call of Duty, World Of Warcraft, Tomb Raider, Final Fantasy, Batman: Arkham City…).

2. Le « Sega c’est plus fort que toi » datant de l’époque des publicités Megadrive, c’est lui.

3. L’homme qui se cache derrière la voix de Végéta, Éric Legrand, double également Yamcha, mais aussi quelques voix additionnelles.

4. Legrand prête aussi sa voix à Seiya dans Les Chevaliers du Zodiaque, ainsi qu’à de nombreux acteurs de cinéma comme Tom Hanks ou Owen Wilson.

5. On peut retrouver « Végéta » en featuring avec le groupe Bouchées Doubles sur le morceau Fier.

6. Dans un premier temps « horrifié » par Dragon Ball (dans les années 80 les mangas tranchaient singulièrement avec les canons Disney en vigueur), Éric Legrand avoue ne toujours pas comprendre pleinement ce qui fait le succès de son personnage .

7. Bulma a la même voix que Julia Roberts. Et Julia Roberts a la même voix que la Schtroumpfette. Et pour cause toutes sont doublées par la même personne : Céline Monsarrat.

8. Goku enfant est doublé par une femme. Depuis 1988, c’est Brigitte Lecordier qui signe la voix française du futur Sayan (tout comme celles de Gohan, Goten et C18), époque où elle débute dans un autre rôle qui l’a rendue célèbre : Oui-Oui. Les plus attentifs l’auront entendue dans Maman, j’ai raté l’avion.

9. La version française diffère grandement de la version asiatique où les voix sont beaucoup plus graves (quel que soit l’âge des personnages) et beaucoup plus expressives.

[Petite précision sémantique : pour les comédiens japonais il ne s’agit pas de doublage, mais de l’enregistrement d’une version originale.]

10. Les cachets ne se discutent pas. Il s’agit d'un tarif conventionnel à la ligne – raison pour laquelle certains comédiens préfèreraient plus de scènes de monologue et moins de scènes de bagarre.

11. Aucun des comédiens n’est lié sur la durée de la série. Tous sont révocables à tout moment. En cas de remplacement, ils ne sont pas mis au courant.

12. Aucun des comédiens n’est informé au préalable des dates de sortie des films et épisodes ou des péripéties à venir des scénarii.

13. Les rôles sont imposés par la production. Aucun comédien ne choisit son personnage. Le recrutement ne se fait pas par casting ou par annonce, mais par relations.

14. Devenir comédien de doublage ne se décrète pas, cette profession dépend pour beaucoup des aléas des vies professionnelles de chacun.

15. Les comédiens ne sont pas responsables de leurs textes (qu’ils découvrent bien souvent le jour-même), pas plus que des incohérences de la VF. Tout juste peuvent-ils modifier quelques mots ou corriger quelques barbarismes et fautes de syntaxe.

Donne ton avis

Auteur (@AurelienBurlet )

Aurelien : « Certains veulent un boule, d'autres des sapes, beaucoup veulent faire fortune, je voulais juste être cool » (1171 articles publiés) Aurelien est sur twitter, vous pouvez le contacter sur @AurelienBurlet.

1 commentaire sur la news

Pseudo
Mail

Tous les Commentaires

Faut etre un peu schizophrene pour doubler comme ca. MDRRR

Raiden2093 le 22/02/2017 à 17h00 - Réagir au message - Signaler - 0Soutenir +1

Reçois le top de l'actu

Reçois dans ta boite mail le top des actu du rap, foot et cinéma.

Le meilleur de l'actu

Booba, les chiffres de vente de son album « Trône »
Booba, le titre bonus de son album « Trône »
Le Rap français rend hommage à Johnny Hallyday
Toutes les actualités
Me connecter avec mon pseudo / email
Me connecter avec les réseaux sociaux Log avec Facebook
Pas encore inscrit sur Booskap ? M'inscrire
Mon avis sur cette nouvelle version de Booskap.